Un 16 juin au Boisé des douze

Le boisé des douze à Saint-Hyacinthe fait partie des lieux que je visite annuellement. Cet endroit discret semble être une réserve inépuisable de biodiversité et, chaque fois, j'y découvre au moins une nouvelle plante. Cette année, j'y ai observé le grémil (Lithospermum officinale), une plante médicinale d'Europe que je savais naturalisée en Amérique du Nord, mais que je n'avais encore jamais rencontrée au Québec.

Dierville chèvrefeuille
Moqueur roux
Grémil officinal