Ça va trop vite

Chaque sortie apporte son lot de nouveaux migrateurs. Hier, les bruants à couronne blanche étaient de passage dans les jardins communautaires du parc Michel-Chartrand à Longueuil. Dans la partie boisée, un chevalier cultivait sa solitude dans un étang temporaire qui lui est dédié. Dédié, car ce n'est pas la première année que nous observons cet oiseau à cet endroit et à cette époque; à tel point que nous le cherchions.

Bruant à couronne blanche
Chevalier solitaire

Cherchez l'intrus

Le printemps suit son cours au Parc des îles de Boucherville. Les migrateurs continuent d'arriver: certains poursuivent leur voyage vers des territoires plus nordiques, d'autres s'installent. Pour ceux-là, il est temps de revendiquer un territoire et de le défendre. Sous l'effet de la photopériode et des hormones, les régions du cerveau responsables du chant se sont développées et les oiseaux ont retrouvé leur capacité de chanter. Tous sont prêts pour le grand concours. 

Paruline à couronne rousse
Ouaouaron
Bruant chanteur
Hirondelle bicolore
Paruline jaune

Juste avant le déluge

Il y a trois semaines, nous longions la rivière des Outaouais jusqu'à Luskville (Québec). Nous y avons vu les signes annonciateurs du déluge: les champs inondés, l'eau jusqu'au bord des routes et la pluie pendant trois jours ou presque. Qui plus est, tous les aninaux s'étaient rassemblés là: castors, renards roux, dindons sauvages, grues du Canada, et même une ourse et ses deux rejetons sur lesquels nous sommes tombés nez à nez au détour d'un sentier brumeux dans le parc de la Gatineau.


Trois jours en Outaouais
Survolez l'image pour accéder au diaporama ou faire défiler les photos

En attendant les prunes

Prunus nigra

Promenons nous dans le boisé du Tremblay pendant que les pruniers et les amélanchiers sont en fleurs et que le loup n'y est plus.

Prunus nigra

L'encyclopédie visuelle des aliments (nouvelle édition)

Pour tout savoir sur les aliments et la façon de les cuisiner, on peut consulter ce bel ouvrage collectif auquel j'ai contribué par la recherche et la rédaction.
La nouvelle édition de Québec Amérique vient de sortir au Québec et elle devrait être aussi disponible en France.   
Voir un extrait ici !

Profitant d'une accalmie

Entre deux averses, nous sommes allés constater l'arrivée du printemps au parc Michel-Chartrand (Longueuil, Qc). Nous avons trouvé les peupliers faux-trembles et les claytonies de Caroline en fleurs, ainsi que les premières parulines à croupion jaune.

Parc Michel Chartrand
Populus tremuloides
Setophaga coronata

Marie-Jeanne était au bois

Elle a laissé ses traces dans le boisé du Tremblay. 
Je n'ai rien contre la culture du pot...à condition qu'il ne soit pas en plastique.

Culture de pot

C'est signé

Le pic maculé est accroc à la sève et aux insectes qu'elle attire. Il peut en consommer des lignes entières. Il la fait couler en perçant une série de trous, toujours à l'horizontale. 

Traces de Sphyrapicus varius
Traces de Sphyrapicus varius

Café, que j'aime ta couleur !

Une cerise ramassée au pied d'un caféier au Panama, oubliée au fond d'une poche et deux ans après, les premières fleurs.

Fleur de caféier
Related Posts with Thumbnails