Les filles naissent dans les roses...

Les garçons dans les choux et les couleuvres dans la lavande. Elles en sont sorties le 27 avril.

Thamnophis sirtalis

Fin de journée au parc

Hier, au parc Michel Chartrand (Longueuil, Québec), les chemins boueux filtraient les visiteurs. La faune en profitait pour vaquer à ses occupations: la Grande Pic veillait sur son nid, le Merlebleu de l'Est chassait et la communauté des jardiniers renouait avec ses jardins.

Dryocopus pileatus
Siala sialis
Racines


Fête du printemps

Printemps à Baie-du-Febvre

Dimanche dernier, tout le monde s'était donné rendez-vous à Baie-du-Febvre pour célébrer l'arrivée du printemps et officialiser la fin de cet interminable hiver.
Les dindons sauvages défilaient, le Saint-Laurent tombé de son lit se promenait en forêt, le bruant chanteur s'éclaircissait la voix et des milliers d'oies des neiges avaient fait le voyage depuis le sud des États-unis pour participer au banquet annuel dans les champs inondés.

Meleagris gallopavo

Port-Saint-François
Port-Saint-François
Port-Saint-François

Melospiza melodia

Oies des neiges
Oies des neiges
Oies des neiges
Oies des neiges
Oies des neiges
Oies des neiges

Pourquoi faire dans la dentelle ?

Boisé du Tremblay

Ça y est, je vais bientôt devoir partager le boisé du Tremblay avec des joggeurs et des skieurs. L'aménagement des sentiers prévu par la ville de Longueuil est commencé. Évidemment, il se fait dans le plus pur respect de la tradition; on commence par couper. Ensuite, viendront les graviers, les panneaux d'interdiction et d'interprétation, et enfin l'arrosage au Bt. 
Pourquoi faire des sentiers discrets qui serpentent à travers le paysage, pourquoi baliser ceux qui existent déjà, quand on a les moyens de tracer des avenues ? Pour donner de la valeur au boisé sans aucun doute; cette valeur pécuniaire qui remplace toutes les autres.     
C'était le prix à payer pour que le boisé ne disparaisse pas complètement. Dommage, j'aimais bien le parcourir en me laissant guider par les formes, les sons et les rencontres animales.

Boisé du Tremblay

Mourir en beauté

Certaines plantes ne vivent que pour fleurir; on les dit monocarpiques ou sémelpares. Cela peut leur prendre un an (les annuelles), deux ans (les bisannuelles) ou plus (les pluriannuelles) pour produire des fleurs, mais l'issue est toujours fatale. Les autres, celles dont la floraison n’entraîne pas la mort (les vivaces) sont des plantes polycarpiques ou itéropares.

Agave americana
Agave americana

Parmi les plantes monocarpiques pluriannuelles, il y a les agaves. L'agave d'Amérique (Agave americana), un des plus spectaculaires par la taille et l'inflorescence, peut se préparer pendant 10 à 15 ans avant de pousser son chant du cygne sous la forme d'une hampe florale de 5 à 10 mètres de haut. Entre-temps, son rhizome aura produit quelques drageons à proximité...au cas où la reproduction sexuée ne porterait pas fruit.

Agave americana

Les agaves (Agave) sont souvent confondus avec les aloès (Aloe). Il faut dire qu'ils se ressemblent avec leur rosette de feuilles succulentes. C'est ce qu'on appelle une convergence évolutive: soumis aux mêmes conditions climatiques arides, ils ont développé les mêmes adaptations.
Pourtant, ils sont très différents, Les agaves sont originaires d'Amérique tropicale, en particulier du Mexique; ils appartiennent à la famille des Asparagacées et ils sont monocarpiques. Les aloès, eux, sont originaires d'Afrique, de la Péninsule Arabique et des îles de l'océan indien dont Madagascar; ils appartiennent à la famille des Asphodélacées et ils sont polycarpiques.
Les deux groupes ont fini par se rencontrer dans les jardins, car ils sont très utilisés comme plantes ornementales. Néanmoins, ils n'ont pas que des vertus décoratives. Les agaves sont aussi appréciés pour la fermentation de leur tige qui donne le pulque, le mezcal  (Agave atrovirens) et la tequila (Agave tequilana). De leurs feuilles, on tire le sisal (Agave sisalana), qui sert de fibre textile. Des aloès par contre, on ne fait pas grand chose, à part peut-être un usage culinaire et médicinal du coeur gélatineux de la feuille, ainsi qu'un usage médicinal de la sève qui est terriblement laxative.
Agave americana


Related Posts with Thumbnails