Le plongeur d'Okapulco

À 45 minutes à l'ouest de Montréal, le parc d'Oka est célèbre pour sa plage de sable blanc, idéale pour s'adonner au volley. On peut aussi y croiser quelques naturalistes, pratiquant leur loisir à l'abri des regards indiscrets.



En automne, l'eau y est assez ferme pour supporter le poids des galets, mais qu'on se rassure: sous les pavés, la plage est toujours là.



La fin de semaine dernière, il y avait même encore quelques baigneuses qui faisaient la joie des badauds. Nous, nous n'avions d'yeux que pour le harelde kakawi, ce marin du Grand-Nord.

Aucun commentaire:

Related Posts with Thumbnails