Saule

Photo de MPF [GFDL or CC-BY-SA-3.0], via Wikimedia Commons
Salix alba (Salicacées), appelée aussi Saule blanc, Saule vivier, Saule argenté, Saule commun ou Osier blanc, ainsi que S. daphnoides appelée Saule à feuilles de Laurier, Saule à bois glauque, Saule précoce, Saule noir ou Saule faux Daphné, S. fragilis appelée Saule fragile ou Saule cassant, S. pentandra appelée Saule-laurier ou Saule odorant et S. purpurea appelée Saule pourpre, Osier rouge ou Osier pourpre.
Il existe plus de 300 espèces de saules qui peuplent les régions tempérées ou froides de l’hémisphère nord. Certains sont des arbrisseaux nains, d’autres des arbustes ou des arbres. Le saule blanc pousse en Europe, mais il a été introduit ailleurs, notamment en Amérique du Nord.
On utilise l'écorce des branches de 2 ou 3 ans récoltées au printemps, qui est analgésique, anti-inflammatoire, antipyrétique, antirhumastimale et astringente.
Parmi les principes actifs du saule, on trouve:
  • Des salicylates comprenant la salicine (entre 0,5 à 10 % selon les espèces), la salicortine, la trémulacine, le saliréposide, la picéïne, la triandrine et leurs dérivés.
  • Des flavonoides.
  • Des tanins.
Contre l'inflammation et la douleur (dorsalgie, myalgie, mal de tête), les rhumatismes (arthrite), la dyspepsie, les règles douloureuses, la goutte, la diarrhée, la grippe, la congestion des voies respiratoires et la fièvre.
  • Poudre d’écorce à raison de 1 à 3 g, 3 fois par jour.
  • Décoction (5 minutes) de 1 à 3 g d'écorce dans 150 ml d’eau, 3 fois par jour.
  • Extrait liquide (1:1 éthanol à 25 %) à raison de 1 à 3 ml, 3 fois par jour.
  • Vin de saule (1:13, 15 jours) à raison de 30 ml avant les repas, 3 fois par jour (migraine, maux d'estomac ou rhumatisme).
  • Teinture d'écorce (1:5 éthanol à 25 %) à raison de 5 à 8 ml, 3 fois par jour.
  • Extrait normalisé à raison de 60 à 120 mg de salicyline, 2 fois par jour.
Contre les plaies, les ulcères variqueux, les cors et les durillons.
  • Compresse avec une décoction de 100 g par litre d’eau.
  • Cataplasme de feuilles macérées pendant 24 heures dans du vinaigre.
Les personnes allergiques ou hypersensibles à l'acide acétylsalicylique pourraient également l'être à l'écorce de saule. Le saule pourrait interagir avec les traitements anticoagulants.



Aucun commentaire:

Avertissement

Tout le contenu de ce blog est du matériel original à l'exception de quelques illustrations. Dans ce cas, les sources sont citées et les auteurs ont été contactés, dans la mesure du possible.
Par respect pour les photographes et les auteurs qui essaient de vivre de leur art, les textes et les illustrations ne peuvent pas être utilisées sans en faire la demande à cette adresse.