Aubébine à un seul style

Crataegus monogyna (Rosacées), C. laevigata, C. oxyacantha sont aussi appelées Cenellier ou senellier, Bois de mai, Bonne de nuit, Épine de mai, Poire d'oiseau, Valériane du cœur.
Il existe de nombreuses espèces américaines de ces arbustes épineux qui produisent une floraison blanche abondante et parfumée au printemps et de nombreux fruits rouges en été, mais rien n'indique qu'elles ont les mêmes effets que les espèces européennes. C. monogyna et oxyacantha, ont été introduites en Amérique du Nord.
Dans certaines régions, l’aubépine est associée au culte de la Vierge. On lui accorde de nombreuses vertus; elle est bienfaisante et protectrice.
On utilise les rameaux fleuris (feuilles et fleurs) et, dans une moindre mesure, les fruits, qui sont antiarythmiques, antispasmodiques, cardiotoniques, hypotensifs, sédatifs et vasodilatateurs.
Parmi les principes actifs de l’aubépine, on trouve :
  • Des flavonoïdes, dont la vitexine, la rutine, la quercétine et l’hyperoside, responsables des effets cardiovasculaires.
  • Des proanthocyanidines oligomériques telles que l’épicatéchine et les procyanidines qui participent aux effets.
Contre les troubles cardio-vasculaires (insuffisance cardiaque, arythmie, hypertension), l'hyperactivité, l'angoisse, les bouffées de chaleur, la diarrhée, la fièvre. D'une façon générale, elle renforce les fonctions cardiaques et vasculaires.
  • Fruits séchés à raison de 0,3 à 1 g par jour.
  • Infusion (20 minutes) de 1 à 2 g de feuilles et de fleurs ou de 0,2 à 0,6 g de fruits dans 150 ml d’eau, 3 à 4 fois  par jour.
  • Décoction (2 minutes) de 2 à 3 g d’écorce dans 150 ml d’eau, 3 fois par jour.
  • Teinture (1:5 éthanol à 45 %) à raison de 1 à 2 ml, 3 fois par jour.
  • Extrait liquide (1:1 éthanol à 25 %) à raison de 0,5 à 1 ml, 3 fois par jour.
  • Extrait normalisé en flavonoïdes (2 à 3 %) ou en procyanidines (18 à 20 %) à raison de 0,3 à 0,6 g, 3 fois par jour.
Cela peut prendre 6 semaines avant de ressentir les premiers effets. L’aubépine peut provoquer quelques troubles digestifs bénins et de légères allergies cutanées. Ses effets peuvent s'ajouter à ceux des médicaments contre les troubles cardiaques et l'hypertension.



Aucun commentaire:

Avertissement

Tout le contenu de ce blog est du matériel original à l'exception de quelques illustrations. Dans ce cas, les sources sont citées et les auteurs ont été contactés, dans la mesure du possible.
Par respect pour les photographes et les auteurs qui essaient de vivre de leur art, les textes et les illustrations ne peuvent pas être utilisées sans en faire la demande à cette adresse.