Entre les branches

Setophaga virens

Il y a dans l'automne comme une invitation à la paix. La lumière est moins vive, le soleil juste assez chaud pour donner envie de s'y plonger. Il y a dans l'air un parfum de je-ne-sais-quoi, mais tellement agréable.
C'est le meilleur temps pour se promener et, même si tout est plus silencieux et beaucoup moins présent, on pourrait quand même rencontrer une paruline à gorge noire en transit ou un cerf de Virginie qui espère ne pas avoir été vu. Qui sait.

Odocoileus virginianus

Aucun commentaire:

Avertissement

Tout le contenu de ce blog est du matériel original à l'exception de quelques illustrations. Dans ce cas, les sources sont citées et les auteurs ont été contactés, dans la mesure du possible.
Par respect pour les photographes et les auteurs qui essaient de vivre de leur art, les textes et les illustrations ne peuvent pas être utilisées sans en faire la demande à cette adresse.