Une partie de mikado avec la rainette

Chaque année ou presque, une rainette crucifère élit domicile dans la boîte d'épingles à linge. Elle y passe la journée à dormir et ouvre à peine un oeil - quand elle ne reste pas carrément endormie - quand nous soulevons le couvercle pour étendre le linge. Nous prenons toujours grand soin de ne pas la déranger en choisissant délicatement les épingles les plus éloignées; cela va même parfois jusqu'à repousser le séchage. Le seul truc qui lui fait mettre le nez à son balcon, c'est une bonne averse. Elle va alors faire un tour et revient se coucher.


Aucun commentaire:

Avertissement

Tout le contenu de ce blog est du matériel original à l'exception de quelques illustrations. Dans ce cas, les sources sont citées et les auteurs ont été contactés, dans la mesure du possible.
Par respect pour les photographes et les auteurs qui essaient de vivre de leur art, les textes et les illustrations ne peuvent pas être utilisées sans en faire la demande à cette adresse.