Anémone pulsatille

Pulsatilla vulgaris (Renonculacées) est aussi appelée Pulsatille commune, Pulsatille vulgaire, Coquelourde, Fleur de Pâques et Herbe au vent.
La pulsatille est une plante vivace qui pousse dans les prairies calcaires d'Europe. Les feuilles très divisées sont couvertes de poils soyeux. Ses fleurs violettes ou rouges en forme de cloche apparaissent au printemps. Elle est vendue en Amérique du Nord comme plante ornementale.  
On utilise uniquement les parties aériennes fleuries et séchées, qui sont antibiotiques, antispasmodiques et sédatives (les parties aériennes fraîches sont toxiques).
Parmi les principes actifs de la pulsatille, on trouve:
  • Des flavonoïdes sous forme de glucosides de delphinidine et de pélargonidine, responsables de la coloration des fleurs.
  • Une huile essentielle contenant le ranunculoside, qui donne la protoanémonine (toxique
) par hydrolyse enzymatique, puis l'anémonine. On attribue les propriétés de la plante à ces deux alcaloïdes. 
Contre les spasmes, les maux d'oreille, les migraines, les troubles cardiaques dus à la nervosité, l'hyperactivité, l'insomnie, la toux, l'asthme, les troubles de l'appareil génital masculin et féminin (dysménorrhée, orchite, épididymite, ovarialgie), les éruptions cutanées d'origine bactérienne.
Contre les spasmes, les douleurs musculaires et les névralgies.
  • Cataplasme de plante fraiche ou séchée.
    L'anémone est une plante toxique; l'usage interne de la plante fraîche est mortel. Elle contient un composé extrêmement toxique, la protoanémonine qui se dégrade en anémonine en séchant. L'anémone ne doit jamais être ingérée, même en très petite quantité.



    Aucun commentaire:

    Related Posts with Thumbnails