Angélique chinoise

Angelica sinensis (Apiacées) est aussi appelée Angélique de Chine.
L’angélique chinoise est une grande plante vivace originaire de Chine. Elle a des propriétés voisines de l’espèce européenne, l’angélique officinale. Elle est surtout utilisée pour traiter les troubles féminins alors que l’espèce européenne sert principalement à traiter les troubles digestifs.
On utiliser la racine qui est analgésique, antispasmodique, emménagogue, œstrogénique et tonique pour l’utérus
Parmi les principes actifs de l’angélique chinoise, on trouve :
  • Une huile essentielle à phtalides, dont le ligustilide (5 % de la racine) et l’angélicide, et à terpènes (cadinène, carvacrol et ocinène).
  • Des coumarines : l’ombelliférone, l’angélol et l’angélicone.
  • L’acide férulique.
Contre les symptômes de la ménopause (bouffées de chaleur), les règles irrégulières, l’aménorrhée, la dysménorrhée, le syndrome prémenstruel, l’anémie, les douleurs rhumatismales, les douleurs abdominales, la constipation et les douleurs hépatiques.
  • Racine séchée à raison de 4,5 à 9 g par jour
  • Infusion de 1 à 3 g dans 150 ml d’eau, 3 fois par jour.
  • Vin d’angélique (1:5, 15 jours) à raison de 30 ml par jour.
L’angélique chinoise est contre-indiquée en cas de diarrhée. Elle ne doit pas être utilisée pendant la grossesse ou l’allaitement. Elle peut interagir avec les traitements anticoagulants.



Aucun commentaire:

Avertissement

Tout le contenu de ce blog est du matériel original à l'exception de quelques illustrations. Dans ce cas, les sources sont citées et les auteurs ont été contactés, dans la mesure du possible.
Par respect pour les photographes et les auteurs qui essaient de vivre de leur art, les textes et les illustrations ne peuvent pas être utilisées sans en faire la demande à cette adresse.