Scutellaire du Baïkal

Photo de Dalgial [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons
Scutellaria baicalensis (Lamiacées).
La scutellaire du Baïkal est une plante vivace d’Asie (Russie, Chine, Corée et Japon) où elle pousse sur les terrains ouverts et ensoleillés C’est une plante arbustive qui peut atteindre 1,20 m et produit des grappes de fleurs mauves.
On utilise la racine récoltée sur des plants de 3 à 4 ans, qui est antiallergique, anti-inflammatoire, antivirale, hépatoprotectrice et sédative.
Parmi les principes actifs de la scutellaire, on trouve :
  • Des flavonoïdes dont la baïcaline (14 %), la baïcaleïne (5 %), la wogonine (0,7 %) et le wogonoside (4 %), auxquels on attribue les effets anti-inflammatoires.
Contre la toux (bronchite), la fièvre, les infections gastro-intestinales (dysenterie), les manifestations allergiques (asthme, rhume des foins, eczéma, urticaire), l’hypertension, l’artériosclérose, l’insuffisance veineuse (varices), la fragilité des vaisseaux capillaires et les contusions.
  • Infusion de 1 à 3 g de racine séchée dans 150 ml d’eau, 3 fois par jour.
  • Décoction de 1 à 3 g de racine séchée dans 150 ml d’eau, 3 fois par jour.
Contre les contusions.
  • Compresse avec l’infusion
  • Cataplasme avec la racine.
En l’absence de données toxicologiques, les femmes enceintes et celles qui allaitent ne devrait pas l’utiliser.



Aucun commentaire:

Related Posts with Thumbnails