Scrofulaire

Photo de Luc Viatour
 [GFDL, CC-BY-SA-3.0 or CC BY-SA 2.5-2.0-1.0] 
via Wikimedia Commons
Scrophularia nodosa (Scrophulariacées) est aussi appelée Scrofulaire des bois, Herbe aux écrouelles ou Scrophulaire noueuse. Scrofularia auriculata appelée Scrofulaire à oreillettes ou Scrofulaire aquatique a des propriétés identiques.
La scrofulaire noueuse est une plante vivace des régions tempérées d’Eurasie qui a été introduite en Amérique du Nord ; on la trouve au Québec. Elle pousse dans les lieux humides, en bordure des fossés ou des rivières.
On utilise les parties aériennes, qui sont anti-inflammatoires, cardiotoniques, laxatives et vulnéraires.
Parmi les principes actifs de la scrofulaire, on trouve :
  • Des flavonoïdes parmi lesquels la diosmétine, la diosmine et l’acacétine.
  • Des iridoïdes dont l’aucubine, l’harpagide, l’harpagoside et le procumboside auxquels on attribue les effets purgatifs et cardiotoniques.
Contre l'arthrite, la constipation et le diabète.
  • Infusion de 2 à 8 g dans 150 ml d’eau, une fois par jour.
  • Teinture (1:10 éthanol à 45 %) à raison de 2 à 4 ml par jour.
  • Extrait liquide (1:1 éthanol à 25 %) à raison de 2 à 8 ml par jour.
Contre les dermatoses (eczéma, psoriasis, mycose), le prurit, les kystes, les nodules, les indurations, les ulcères, les plaies et l'adénite.
  • Cataplasme de plante fraîche.
  • Onguent obtenu en ajoutant 10 g de poudre de feuilles à 10 g de suif et 20 g de saindoux fondu.
La scrofulaire est contre-indiquée en cas de tachycardie ou de problèmes cardiaques.



Aucun commentaire:

Related Posts with Thumbnails