Scrofulaire

Photo de Luc Viatour
 [GFDL, CC-BY-SA-3.0 or CC BY-SA 2.5-2.0-1.0] 
via Wikimedia Commons
Scrophularia nodosa (Scrophulariacées) est aussi appelée Scrofulaire des bois, Herbe aux écrouelles ou Scrophulaire noueuse. Scrofularia auriculata appelée Scrofulaire à oreillettes ou Scrofulaire aquatique a des propriétés identiques.
La scrofulaire noueuse est une plante vivace des régions tempérées d’Eurasie qui a été introduite en Amérique du Nord ; on la trouve au Québec. Elle pousse dans les lieux humides, en bordure des fossés ou des rivières.
On utilise les parties aériennes, qui sont anti-inflammatoires, cardiotoniques, laxatives et vulnéraires.
Parmi les principes actifs de la scrofulaire, on trouve :
  • Des flavonoïdes parmi lesquels la diosmétine, la diosmine et l’acacétine.
  • Des iridoïdes dont l’aucubine, l’harpagide, l’harpagoside et le procumboside auxquels on attribue les effets purgatifs et cardiotoniques.
Contre l'arthrite, la constipation et le diabète.
  • Infusion de 2 à 8 g dans 150 ml d’eau, une fois par jour.
  • Teinture (1:10 éthanol à 45 %) à raison de 2 à 4 ml par jour.
  • Extrait liquide (1:1 éthanol à 25 %) à raison de 2 à 8 ml par jour.
Contre les dermatoses (eczéma, psoriasis, mycose), le prurit, les kystes, les nodules, les indurations, les ulcères, les plaies et l'adénite.
  • Cataplasme de plante fraîche.
  • Onguent obtenu en ajoutant 10 g de poudre de feuilles à 10 g de suif et 20 g de saindoux fondu.
La scrofulaire est contre-indiquée en cas de tachycardie ou de problèmes cardiaques.



Aucun commentaire:

Avertissement

Tout le contenu de ce blog est du matériel original à l'exception de quelques illustrations. Dans ce cas, les sources sont citées et les auteurs ont été contactés, dans la mesure du possible.
Par respect pour les photographes et les auteurs qui essaient de vivre de leur art, les textes et les illustrations ne peuvent pas être utilisées sans en faire la demande à cette adresse.