Sapin

Photo de Cephas [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons
Abies alba (Pinacées) est appelée Sapin pectiné, Sapin blanc, Sapin de Normandie, Sapin de croix, Sapin argenté, Sapin des Vosges, Sapin commun, Sapin noir ou Sapin à feuilles d’if. Abies balsamea, appelée Sapin baumier a les mêmes propriétés.
L’espèce A. alba est un conifère qui pousse dans les régions montagneuses d’Europe. L’espèce A. balsamea est originaire du nord-est de l’Amérique et été introduite ailleurs.
On extrait des sapins, différentes oléorésines (ou térébenthines), à partir desquelles on produit par distillation l’essence de térébenthine (fraction liquide) et la colophane (fraction solide). Le baume du Canada, qui servait en biologie à la préparation des lames de microscope, est l’oléorésine extraite du sapin baumier. Le sapin blanc fournit la térébenthine des Vosges (ou térébenthine d’Alsace).
On utilise la résine qui exsude du tronc (gomme de sapin), les aiguilles et les bourgeons, qui sont antiseptiques, expectorantes, mucolytiques et rubéfiantes.
Parmi les principes actifs du sapin, on trouve :
  • Des terpènes tels que le pinène, l’humulène, le carène, le limonène, le camphène, le myrcène et le phellandrène.
Contre les infections des voies respiratoires, la congestion des voies respiratoires, les infections urinaires, les douleurs gastriques ou intestinales, l'inflammation gastro-intestinale, la constipation, l'aérophagie et les douleurs rhumatismales.
  • Capsule de gomme de sapin à raison de 1 à 2 capsules de 600 mg chacune, 2 à 3 fois par jour.
  • Infusion de 1 à 2 g de bourgeons dans 150 ml d’eau, 3 fois par jour.
  • Décoction de 3 g d'écorce interne dans 150 ml d’eau, 3 fois  par jour.
  • Sirop (100 %) obtenu à partir d’une décoction (5 minutes) de 50 g de pousses de sapin par litre d’eau ; prendre 15 ml par jour, avant chaque repas.
Contre la congestion nasale et pulmonaire, les douleurs dentaires, les douleurs articulaires et musculaires, les spasmes musculaires, les blessures, les ulcères cutanés, les abcès, les verrues, les infections de la peau et les hémorroïdes.
  • Inhalation des vapeurs d’un bol d’eau bouillante contenant 30 gouttes d’huile essentielle, plusieurs fois par jour.
  • Huile de gomme de sapin (1:5 à chaud) appliquée sur la partie à traiter.
  • Bain avec 1,5 ml d'huile essentielle ou en ajoutant 1 litre d’une infusion de 200 à 300 g de bourgeons.
  • Cataplasme de gomme de sapin, 2 fois par jour pendant une semaine.
  • Lotion, huile ou onguent à la gomme de sapin avec une émulsion contenant 50 % d'huile végétale et 50 % de gomme de sapin.
Le sapin est contre-indiqué aux femmes enceintes et à celles qui allaitent. Il l'est également en cas d'asthme ou de toux sèche. La gomme de sapin peut provoquer de la diarrhée et des éructations. L'huile essentielle peut irriter la peau et les muqueuses.



Aucun commentaire:

Related Posts with Thumbnails