Raifort

Photo de Hugo.arg 
 [GFDL, CC-BY-SA-3.0 or CC BY-SA 2.5-2.0-1.0]
 via Wikimedia Commons
Armoracia rusticana syn. Cochlearia armoracia, Armoracia lapathifolia (Brassicacées) est aussi appelée Grand Raifort, Raifort sauvage, Cranson, Moutarde des Allemands, Moutarde des capucins, Cran de Bretagne, Cran des Anglais, Radis de cheval, Herbe aux cuillères, Herbe au scorbut, ou Armoracie rustique.
Originaire d’Eurasie et naturalisée ailleurs, notamment en Amérique du Nord, le raifort est cultivé pour sa racine qui est utilisée comme condiment. C’est une grande plante vivace (60 cm de haut) à grandes feuilles et à petites fleurs blanches qui préfère les terrains humides.
On utilise la racine, qui est antibiotique, digestive, diurétique, stimulante et sudorifique.
Parmi les principes actifs, on trouve :
  • Des coumarines : l’esculétine et la scopolétine.
  • Des peroxydases.
  • Une huile essentielle contenant des glucosinolates, la sinigrine et la gluconasturtiine qui sont des hétérosides soufrés, ainsi que des isothyocyantes, leurs dérivés.
Contre les infections respiratoires (rhume), la congestion des voies respiratoires, la sinusite, l'asthme, l'enrouement, les infections urinaires, la lithiase urinaire, l'œdème, l'inflammation des articulations (arthrite), l'allergie, la fatigue et l'anémie.
  • Racine fraîche à raison de 2 à 5 g, 2 à 3 fois par jour ; on peut aussi la trancher et la sucer (sinusite, allergie ou rhume).
  • Suc extrait de 20 g de racine, par jour.
  • Infusion de 2 à 5 g dans 150 ml d’eau, 3 fois par jour.
  • Sirop (100 %) obtenu à partir d’une infusion (2 heures) de 15 g de racine par litre d’eau; prendre 5 ml, 3 fois par jour, avant les repas, pendant 10 à 20 jours.
Contre les douleurs musculaires et articulaires, la congestion des voies respiratoires et la bronchite.
  • Cataplasme de racine fraîche râpée (appliqué dans le dos en cas de bronchite).
Le raifort est irritant pour les muqueuses et la peau et il peut provoquer des vomissements à forte dose. Son usage est contre-indiqué aux personnes souffrant d'ulcère gastroduodénal ou d’hypothyroïdie, aux femmes enceintes et à celles qui allaitent.
https://qc-simples.blogspot.ca/2015/11/raifort.html

Aucun commentaire:

Related Posts with Thumbnails