Prêle

Photo de MPF [CC BY-SA 3.0 or GFDL], via Wikimedia Commons
Equisetum arvense (Équisétacées) est aussi appelée Prêle des champs, Asprêle, Herbe à récurer, Prêle commune ou Queue de chat, de cheval, de rat ou de renard. Equisetum sylvaticum appelée Prêle des bois a des propriétés similaires.
La prêle est une plante vivace qui pousse dans les prés humides d'Europe, d'Asie et d'Amérique du Nord. Le rhizome produit deux tiges différentes : une tige fertile de couleur blanchâtre et une tige stérile verte qui porte des verticilles de feuilles filiformes.
Il faut faire attention à ne pas confondre la prêle des champs avec la prêle des marais (Equisetum palustre) qui contient des alcaloïdes toxiques.
La forte teneur en silice de la prêle lui confère des propriétés abrasives que l'on utilisait autrefois pour polir le bois et les métaux.
On utilise les parties aériennes stériles, qui sont antirhumatismales, astringentes, diurétiques, hémostatiques, reminéralisantes et vulnéraires.
Parmi les principes actifs de la prêle, on trouve :
  • L'acide silicique et des sillicates (15 %)
  • Des flavonoïdes (0,2 à 0,9%) : le kaempférol, la quercétine et des dérivés.
  • Des traces de nicotine.
Contre l'œdème, l'inflammation et l'infection des voies urinaires, (cystite), les troubles urinaires (calculs urinaires), l'hypertension, les rhumatismes (arthrite, arthrose), la goutte, l'ostéoporose, l'emphysème, la pharyngite, la diarrhée, le rachitisme et les hémorragies (ménorragie).
  • Infusion de 1 g dans 150 ml d’eau, 3 fois par jour.
  • Macération (12 heures) de 1 g dans 150 ml d’eau, 3 fois par jour.
  • Décoction (5 minutes) de 1 g de plante dans 150 ml d’eau, 3 fois par jour.
  • Extrait liquide (1:1 éthanol à 30-90 %) à raison de 1 ml, 3 fois par jour.
  • Teinture (1:5) à raison de 1 ml, 3 fois par jour, avant les repas.
Contre les plaies mineures, l'eczéma, le psoriasis, le prurit, les ulcères, les dartres, la transpiration des pieds, les ongles mous ou cassants, les cheveux fragiles, la chute des cheveux, la lombalgie, l'ostéophyte intervertébrale, les aphtes et les hémorragies.
  • Compresse ou cataplasme avec une décoction de 15 g par litre d’eau.
  • Badigeon avec une teinture (1:1 éthanol à 45 %).
  • Bain de siège ou de pieds avec la décoction.
  • Bain en ajoutant 2 g de prêle par litre d'eau.
  • Poudre à appliquer telle quelle ou diluée dans l'eau en cataplasme.
La prêle contient de la thiaminase, une enzyme qui peut provoquer une carence en vitamine B1 ; ne pas utiliser de façon prolongée (plus de 4 semaines). Elle est contre-indiquée en cas d'insuffisance rénale, aux femmes enceintes ou qui allaitent, ainsi qu'aux enfants. La prêle peut causer de légers maux de ventre.



Aucun commentaire:

Related Posts with Thumbnails