Pin sylvestre

Photo de Ruta Badina [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons
Pinus sylvestris (Pinacées) est appelée Pin d'Écosse, Pin de Riga ou Pin du Nord. P. pinaster appelée Pin maritime a des propriétés similaires.
Le pin sylvestre est un conifère élancé à l’écorce rougeâtre très répandu en Europe et en Asie. Quand il n’est pas cultivé pour le reboisement ou la production de pâte à papier, il pousse naturellement dans les zones montagneuses. Introduit en Amérique du Nord comme arbre d’ornement, il s’y est naturalisé.
On utilise les bourgeons et les pousses récoltées au printemps, qui sont analgésiques, anti-inflammatoires, antiseptiques, antitussifs, expectorants, mucolytiques et ostéogéniques.
Parmi les principes actifs du pin, on trouve :
  • Une huile essentielle dont les principaux constituants sont l’α-pinène (40 %), le β-pinène (15 %), le limonène (25 à 30 %), l’acétate de bornyle (10 %) et le bornéol (2 %).
  • Des flavonoïdes dont la taxifoline et la quercétine.
  • Une oléorésine.
Contre l'inflammation et  la congestion des voies respiratoires, la toux et l’asthme.
  • Décoction (3 minutes) de 10 g dans 150 ml d’eau, 3 à 4 fois par jour.
Contre les rhumatismes, les douleurs articulaires et musculaires, les névralgies et la sudation excessive des pieds.
  • Cataplasme recouvert d’une gaze; garder 3 jours et répéter au besoin; au bout de 3 jours, le corps aura absorbé la gomme et le cataplasme s'enlèvera alors sans difficulté.
  • Compresse avec quelques gouttes d’huile essentielle diluées dans une huile végétale.
Contre l’asthme, la toux, les affections et la congestion des voies respiratoires.
  • Inhalation des vapeurs de la décoction ou de la dilution de quelques gouttes d’huile essentielle dans l’eau chaude.
Le pin peut provoquer des réactions allergiques et être irritant pour les muqueuses et la peau. 



Aucun commentaire:

Related Posts with Thumbnails