Piment

Photo de Atilin [GFDL or CC BY 3.0], via Wikimedia Commons
Capsicum annuum (Solanacées) est appelée entre autres Paprika, Jalapeno, Piment d’Espelette, Piment Serrano, selon sa variété et son pays d'origine. Les espèces C. baccatum appelée Aji, C. chinense appelée Habanero, Piment antillais ou Piment cabri, C. frutescens appelée Piment de Cayenne, Poivre de Cayenne, Pili-pili, Piment oiseau ou Nyora et C. pubescens appelée Piment rocoto ont les mêmes propriétés.
Cinq espèces de piments ont été domestiquées et sont aujourd’hui cultivées dans le monde entier. Elles sont toutes originaires des tropiques américaines, de la Colombie au sud des États-Unis. C. annuum est l’espèce la plus cultivée et celle qui a donné le plus de variétés.
On utilise les fruits, qui sont analgésiques, digestifs, rubéfiants, stimulants, sudorifiques et toniques.
Parmi les principes actifs du piment, on trouve :
  • Des capsaicinoïdes (0,1 à 1,5 % du fruit), auxquels on attribue les effets du piment. Les principaaux composants sont la capsaïcine (50 à 77 %), la dihydrocapsaïcine (20 à 32 %), la nordihydrocapsaïcine (1 à 8 %) et l’homocapsaïcine (2 %).
Contre les flatulences, la dyspepsie (colique) et la mauvaise circulation sanguine périphérique (froideur des extrémités).
  • Fruit à raison de 30 à 120 mg, 3 fois par jour.
  • Teinture normalisée à 0,005-0,01 % de capsaïcine, à raison de 0,3 à 1 ml par jour.
  • Extrait normalisé à raison de 0,022 à 0,045 mg de capsaïcine par jour.
  • Oléorésine à raison de 1,2 mg par jour.
Contre les engelures, les névralgies, la neuropathie diabétique, les spasmes musculaires, la dorsalgie et les douleurs rhumatismales.
  • Massage avec l’huile de piment (1:3 à chaud).
  • Onguent ou crème contenant 0,025 à 0,075 % de capsaïcine.
Contre le mal de gorge.
  • Gargarisme avec une pincée de piment, une grande cuillère de miel et le jus d’un citron dilués dans un verre d’eau chaude.
Le piment ne devrait pas être utilisé plus d’une quinzaine de jours consécutives aux doses indiquées. Il peut causer une irritation des muqueuses digestives et est donc contre-indiqué en cas d'inflammation du tube digestif et d'ulcère gastroduodénal. Il peut aussi provoquer des troubles digestifs mineurs.



Aucun commentaire:

Avertissement

Tout le contenu de ce blog est du matériel original à l'exception de quelques illustrations. Dans ce cas, les sources sont citées et les auteurs ont été contactés, dans la mesure du possible.
Par respect pour les photographes et les auteurs qui essaient de vivre de leur art, les textes et les illustrations ne peuvent pas être utilisées sans en faire la demande à cette adresse.