Pavot de Californie

Photo de H. Zell [GFDL ou CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons
Eschscholtzia californica (Papavéracées) est aussi appelée Eschscholtzia ou Eschscholzie de Californie.
Le pavot de Californie et une plante vivace des prairies de l’ouest de l’Amérique. Il est cultivé ailleurs comme une plante ornementale et annuelle. C’est une petite plante herbacée d’une quinzaine de centimètres de haut au feuillage très divisé et à la floraison jaune ou orangée.
On utilise les parties aériennes, qui sont analgésiques, antispasmodiques, anxiolytiques et sédatives.
Parmi les principes actifs du pavot de Californie, on trouve :
  • De nombreux alcaloïdes (1,6 % des parties aériennes) dont la bisnorargémonine, l’eschscholtzine (ou californine), la californidine, la laurotétamine, la glaucine, la protopine, la cryptopine, la sanguinarine et la chélidonine.
Contre le mal de dent, la céphalée, le stress, l’anxiété, l’insomnie et l’énurésie nocturne.
  • Parties aériennes séchées à raison de 0,4 à 0,8 g, 2 fois par jour. Pour l’insomnie prendre une dose au repas du soir et la suivante 30 minutes avant le coucher.
Les femmes enceintes ou qui allaitent ne devraient pas l’utiliser. Il est également contre-indiqué en cas de glaucome. Par ailleurs, l’usage du pavot de Californie peut altérer la vigilance ; il n’est donc pas recommandé d’en prendre avant de conduire ou d’effectuer des tâches exigeant une certaine vigilance.



Aucun commentaire:

Related Posts with Thumbnails