Ortie

Photo de T137
[CC BY-SA 3.0 or GFDL], via Wikimedia Commons
Urtica dioica (Urticacées) est appelée Ortie dioïque ou grande Ortie. Urtica urens, appelée Petite Ortie, Ortie grièche ou Ortie brûlante, a des propriétés similaires.
L’ortie est une plante vivace qui pousse dans toutes les régions tempérées du monde. Pouvant atteindre 1 mètre de hauteur ; la plante (la tige ainsi que les feuilles opposées et dentées) est couverte de poils urticants.
On utilise toute la plante, qui est antidiarrhéique, anti-inflammatoire, antirhumatismale (racine), antiscorbutique, diurétique (feuille et graine), fortifiante, galactogène (feuille), hémostatique (suc), hypoglycémique et reminéralisante.
  • Des lectines (0,05 à 0,6 % de la racine)
  • Des polysaccharides (0,8 % de la racine)
  • Des lignanes (phytoestrogènes) dont le β-sitostérol (0,2 à 1 % de la racine). U. dioica en contiendrait plus que l'espèce U. urens.
  • Des triterpènes: l'acide oléanolique et l'acide ursolique (0,002 % de la racine).
  • Des coumarines: la scopolétine (jusqu'à 0.01 % de la racine).
  • Des flavonoïdes: le kaempférol et la quercétine.
  • Des amines: l'histamine, la lécithine, la choline, l'acétylcholine, la bétaine et la sérotonine.
  • Des acides: l'acide chlorogénique (jusqu'à 0,5 % des parties aériennes), l'acide caféïque (jusqu'à 0,6 % des parties aériennes de U. dioica uniquement), l'acide formique et l'acide silicique, entre autres.
Contre les troubles de la miction, l'hyperplasie bénigne de la prostate, l'inflammation des voies urinaires, l'incontinence urinaire nocturne, les rhumatismes, la goutte, l'anémie, la fatigue, la déminéralisation, l'insuffisance cardiaque, l'allergie (rhinite), le diabète, l'eczéma, les hémorragies (épistaxis, ménorragie).
Pour faciliter le drainage des voies urinaires (reins, vessie).
Pour prévenir la formation des calculs rénaux.
  • Feuilles fraîches en soupe, en salade ou autres (troubles sanguins).
  • Feuilles séchées à raison de 2 à 4 g, 3 fois par jour.
  • Racine séchée à raison de 4 à 6 g par jour.
  • Jus de la plante à raison de 5 à 15 ml, 3 fois par jour; ce jus ne se conserve que quelques heures.
  • Infusion de 2 à 4 g de feuilles dans 150 ml d’eau, 3 fois par jour.
  • Infusion de 4 à 6 g de racine dans 150 ml d’eau, 3 fois par jour.
  • Décoction (1 minute) de 1 à 2 g de racine dans 150 ml d’eau, 3 à 4 fois par jour (hyperplasie de la prostate).
  • Décoction de 9 g de plante fraîche dans 150 ml d’eau, 2 à 3 fois par jour (urticaire).
  • Teinture de feuilles (1:5 éthanol à 45 %) à raison de 2 à 6 ml, 3 fois par jour.
  • Extrait sec de racine (5:1) à raison de 150 à 250 gm, 3 fois par jour.
  • Extrait liquide de racine (1:1 éthanol à 45 %) à raison de 1,5 à 7,5 ml par jour.
  • Extrait liquide de feuilles (1:1 éthanol à 25 %) à raison de 3 à 4 ml, 3 fois par jour.
  • Décoction d'une feuille de plantain, de 2 feuilles d'ortie et de 3 feuilles de menthe dans une tasse d'eau, avant le petit-déjeuner et le repas de midi (allergies ou troubles urinaires, sanguins, prostatiques); avec des feuilles séchées, doubler la dose et prolonger la cure pendant un mois.
Contre les douleurs rhumatismales, la rhinite allergique, l'asthme, les entorses, l'élongation musculaire, la tendinite, les hémorroïdes, l'acné, la chute des cheveux, les pellicules, le saignement de nez, l'angine, les aphtes et la gingivite.
  • Cataplasme avec des feuilles fraîches appliquées pendant 30 secondes (douleur arthritique).
  • Inhalation des vapeurs d'une infusion de 30 g de feuilles et de 30 g de pousses de sapin par litre d’eau (asthme).
  • Suc en compresse (hémorragie).
  • Friction du cuir chevelu avec du suc et des graines fraiches et broyées de capucine (chute des cheveux).
  • Friction du cuir chevelu avec une décoction (15 minutes) de 100 g de racine par litre d’eau (chute des cheveux).
  • Gargarisme avec du suc frais ou la décoction (inflammation de la bouche ou de la gorge).
L'ortie est contre-indiquée en cas de grossesse en raison d’un possible effet abortif. Elle peut causer des troubles digestifs mineurs comme des brûlures d’estomac.



Aucun commentaire:

Avertissement

Tout le contenu de ce blog est du matériel original à l'exception de quelques illustrations. Dans ce cas, les sources sont citées et les auteurs ont été contactés, dans la mesure du possible.
Par respect pour les photographes et les auteurs qui essaient de vivre de leur art, les textes et les illustrations ne peuvent pas être utilisées sans en faire la demande à cette adresse.