Origan

Origanum vulgare (Lamiacées) est aussi appelée Origan commun, Origan vulgaire, Fausse marjolaine, Marjolaine sauvage, Marjolaine bâtarde, Thé rouge ou Marjolaine vivace.
L’origan est une plante vivace originaire d’Europe, du même genre botanique que la marjolaine (O. majorana). Il se distingue par ses tiges rougeâtres velues et par ses fleurs roses regroupées en panicules à l’extrémité des tiges. Ses propriétés sont semblables à celles de la marjolaine, tout en étant moins puissantes. Moins sensible au froid que la marjolaine, l’origan pousse dans les régions tempérées relativement froides en hiver. Il préfère les sols secs et ensoleillés.
On utilise les parties aériennes fleuries, qui sont antibactériennes,  antifongiques, antilithiasiques, antiseptiques, antioxydantes, apéritives, carminatives, cholagogues, emménagogues et expectorantes, immunostimulantes.
Parmi les principes actifs de l’origan, on trouve :
  • Une huile essentielle, dont le constituant principal est le carvacrol.
  • Des tanins.
  • Des flavonoïdes.
Contre le manque d'appétit, l'aérophagie, la trachéite, l'amygdalite, la bronchite, la toux, la coqueluche, l’asthme, l'infection urinaire et le retard des règles.
  • Infusion de 2 à 4 g dans 150 ml d’eau, 1 fois par jour.
  • Vin d’origan (1:20, 10 jours) à raison de 30 ml, 3 fois par jour.
Contre les douleurs rhumatismales, le torticolis, les gerçures et les crevasses.
  • Cataplasme avec des sommités florales hachées.
Contre le mal de dent.
  • Bain de bouche avec quelques gouttes d’huile essentielle diluée dans un verre d’eau; ne pas avaler.
Contre la congestion nasale.
  • Douche nasale avec l'infusion.
    À des doses supérieures à celles de l’alimentation, l’origan peut causer des troubles digestifs mineurs et il est contre-indiqué aux femmes enceintes. En usage externe, il peut provoquer une irritation de la peau.

    Mise à jour le 2 juillet 2017



    Aucun commentaire:

    Related Posts with Thumbnails