Onagre

Oenothera biennis (Onagracées) est aussi appelée Onagre bisannuelle, Herbe-aux-ânes ou Primevère du soir.
L’onagre est une plante bisannuelle originaire d’Amérique du Nord, mais qui s’est répandue dans de nombreuses régions tempérées du monde. Cultivée pour la production d’huile, elle aime les sols secs et plutôt ensoleillés ; on la trouve dans les friches, les terrains vagues, les prairies et le bord des chemins.
On utilise les parties aériennes, qui sont antiallergiques, antirhumatismales et astringentes, et les graines dont on extrait l'huile d'onagre (ou huile de primerose).
Parmi les principes actifs de l'huile d'onagre, on trouve:
  • Des acides gras essentiels dans l’huile: acide linoléique (65-80 %), acide gamma-linolénique (2-17 %), acide alpha-linolénique (0,5 %), acide oléique (5-12 %).
Contre l'eczéma, le psoriasis, l'hypercholestérolémie, le syndrome de Raynaud, le syndrome de Sjögren, l'arthrite rhumatoïde, les crises de panique, la neuropathie diabétique, les spasmes nerveux et bronchiques, la toux sèche, l'asthme, le syndrome prémenstruel et la mastalgie.
  • Huile d’onagre à raison de 6 à 8 g par jour pour un adulte, ou 2 à 4g pour un enfant (eczéma).
  • Huile d’onagre à raison de 3 à 4 g par jour (mastalgie).
Contre les rides, la peau sèche, les dartres, l'eczéma, les plaies mineures et les ecchymoses.
  • Cataplasme de feuilles cuites à la vapeur.
  • Compresse avec une huile de fleurs d’onagre (1:7 à froid, 1x1 mois).
L'onagre peut occasionner de légères nausées, des maux d'estomac ou de tête ainsi que des selles molles. Elle pourrait être associée à un risque accru de crises d’épilepsie chez les personnes qui y sont sujettes. Elle pourrait également interagir avec les traitements anticoagulants et augmenter les risques de saignement. 



Aucun commentaire:

Related Posts with Thumbnails