Lierre terrestre

Glechoma hederacea (Lamiacées) est aussi appelée Courroie de saint Jean, Gléchome lierre terrestre, Lierre terrestre ou Gléchome faux-lierre.
Originaire d’Eurasie, le lierre terrestre a marché dans pas de l’être humain et a colonisé plusieurs régions du globe, notamment l’Amérique du Nord. Rampante, elle forme des tapis parfois denses à la lisière des bois ou à l’ombre des haies. On la reconnait à ses petites feuilles opposées et crénelées en forme de coeur, à l’aisselle desquelles apparaissent des petites fleurs bleues-mauves bilabiées.
On utilise les parties aériennes, qui sont astringentes, expectorantes, mucolytiques, toniques et vulnéraires.
Parmi les principes actifs du lierre terrestre, on trouve :
  • Des flavonoïdes dont l’hyperoside, et le cynéroside.
  • Des terpénoïdes dont l’acide ursolique et l’acide oléanolique.
  • Une huile essentielle (0,03 à 0,06 %) composée entre autres de : cymène, linalol, limonène, menthone, pinène, pinocamphone, pulégone et gléchomafurane.
  • La marrubiine, une lactone diterpénique à laquelle on attribue un effet expectorant.
Contre l'infection et l'hypersécrétion des muqueuses, notamment de la sphère oto-rhino-laryngologique (rhume, sinusite, rhinorrhée, encombrement des bronches, gastro-entérite), la bronchite, la toux productive, la coqueluche, l'asthme, la diarrhée, les hémorroïdes et les acouphènes.
  • Infusion de 2 à 4 g dans 150 ml d’eau, 3 fois par jour.
  • Teinture (1:2 éthanol à 40 %) à raison de 0,75 ml, 3 fois par jour.
  • Extrait liquide (1:1 éthanol à 25 %) à raison de 2 à 4 ml, 3 fois par jour.
  • Sirop (100 %) obtenu à partir d’une infusion (10 heures) de 400 g par litre d’eau; prendre 15 ml, 3 ou 4 fois par jour.
Contre les abcès et les blessures (plaies, ulcères, ecchymoses).
  • Compresse avec une décoction concentrée.
  • Huile (1:20 à froid, 1x1 mois).
  • Inhalation, bain de bouche ou gargarisme avec une infusion de 30 g par litre d’eau.
  • Inhalation de suc frais (migraine).
L'usage du lierre terrestre est contre-indiqué en cas de grossesse et d'épilepsie. Des doses élevées peuvent provoquer des brûlures d'estomac.



Aucun commentaire:

Avertissement

Tout le contenu de ce blog est du matériel original à l'exception de quelques illustrations. Dans ce cas, les sources sont citées et les auteurs ont été contactés, dans la mesure du possible.
Par respect pour les photographes et les auteurs qui essaient de vivre de leur art, les textes et les illustrations ne peuvent pas être utilisées sans en faire la demande à cette adresse.