Lierre grimpant

photo de Joan-T, [GFDL or CC-BY-SA-3.0], via Wikimedia Commons
Hedera helix (Araliacées) est aussi appelée Lierre, Lierre commun, Bourreau-des-arbres, Drienne, Herbe de Saint-Jean, Lierret, Rondelette, Rondette, Rondote ou Terette.
Le lierre est un arbrisseau à tige rampante et grimpante originaire de l’Eurasie. Il pousse dans les bois ou sur les murs. Introduit comme plante ornementale en Australie et aux États-Unis, il est considéré dans ce dernier comme une plante envahissante.
On utilise les feuilles, qui sont antibiotiques, antifongiques, antispasmodiques, antitussives, expectorantes et mucolytiques. Le fruit est toxique.
Parmi les principes actifs du lierre, on trouve :
  • Des saponines (2,5 à 6 %) composées principalement d’hédérasaponine C, B, D, E, F, G, H et J, dans un proportion de 1000, 70, 45, 10, 40, 15 6, 5 et d’α-hédérine.
  • Des flavonoïdes dont le kaempférol, la quercétine et leurs dérivés glycosylés.
  • Des phytostérols.
  • Une huile essentielle (0,1 à 0,3 %) composée entre autres de germacrène D, de limonène et de sabinène.
Contre la congestion respiratoire causée par des mucosités, la toux productive, l’asthme, la bronchite, la coqueluche, la grippe, le rhume, les troubles hépatiques, la dysenterie et l'arthrite.
  • Infusion de 0,3 à 0,8 g de feuilles séchées dans 150 ml d'eau, jusqu'à 3 fois par jour.
  • Extrait sec (2-3:1 éthanol 50 %) à raison de 40 mg, 1 à 3 fois par jour.
  • Extrait liquide (1:1 éthanol 70 %) à raison de 0,3 ml par jour.
Contre la pédiculose, les coups de soleil, les douleurs rhumatismales, les infections de la peau et l'eczéma.
  • Cataplasme de feuilles fraîches.
  • Compresse avec une infusion de 200 g de feuilles fraiches par litre d’eau.
Le lierre est contre-indiqué aux femmes enceintes ou qui allaitent, ainsi qu'aux enfants. Il peut provoquer des allergies, des nausées et des vomissements. Il est déconseillé de l’utiliser avec des médicaments antitussifs, notamment ceux à base de codéine.



Aucun commentaire:

Related Posts with Thumbnails