Hydraste du Canada

Photo de James Steakley [CC BY-SA 3.0 or GFDL], via Wikimedia Commons
Hydrastis canadensis (Renonculacées) est aussi appelée Framboise de terre ou Racine à la jaunisse.
L’hydraste du Canada est une plante vivace qui pousse dans les forêts de l’est des États-Unis. On la reconnait à ses deux feuilles à cinq lobes dentés, au milieu desquelles émerge une fleur blanc verdâtre dont on ne voit souvent que les nombreuses étamines ou le fruit rouge qu'elle produit. Le rhizome jaunâtre dégage une odeur désagréable.
On utilise le rhizome et les racines qui sont bactéricides, fongicides, hémostatiques, immunostimulants et ocytociques.
Parmi les principes actifs de l’hydraste, on trouve :
  • Des alcaloïdes (2,5 à 6 % de la racine) parmi lesquels l’hydrastine (1,5 à 4 %), la berbérine (0,5 à 6 %), la berbérastine (2 à 3 %) et la canadine (1 %).
Contre la congestion des voies respiratoires (mucosités), le rhume, la grippe, la pharyngite, les infections gastro-intestinales, les infections urinaires, l'inflammation des muqueuses ou de la peau due à des infections fongiques ou bactériennes, la gastrite, l’ulcère gastroduodénal, la colite, le manque d'appétit, la tourista, la dyspepsie, les ballonnements, les flatulences, la ménorragie, l'hémorragie post-partum, la sensation de jambes lourdes et les varices.
Pour prévenir le cancer.
  • Rhizome séché à raison de 0,5 à 1, 3 fois par jour.
  • Décoction de 0,5 à 1 g de rhizome dans 150 ml d’eau, 3 fois par jour.
  • Extrait liquide (1:1 éthanol à 60 %) à raison de 0,3 à 1 ml, 3 fois par jour.
  • Teinture (1:10 éthanol à 60 %) à raison de 2 à 4 ml, 3 fois par jour.
Contre les inflammations des voies nasales et des oreilles, l'otorrhée, les acouphènes, les infections oculaires, la conjonctivite, l'inflammation des muqueuses ou de la peau due à des infections fongiques ou bactériennes (candidose, vaginite, pied d’athlète), l'eczéma, les abcès et les blessures.
  • Gargarisme ou bain de bouche avec une infusion de 40 g de racine par litre d’eau, 3 à 4 fois par jour.
  • Douche nasale (aspirer par le nez, une narine à la fois, puis recracher par la bouche) avec l’infusion, 3 à 4 fois par jour.
  • Gouttes pour les oreilles obtenues en mélangeant 3 ml d'extrait liquide ou 12 ml de teinture à un peu d'huile d'olive;  déposer quelques gouttes dans l'oreille infectée, 3 à 4 fois par jour.
  • Douche vaginale avec l'infusion, 3 à 4 fois par jour.
  • Compresse avec l’infusion.
  • Bain oculaire avec une infusion de 6 g par litre d’eau, 3 à 4 fois par jour; ne pas utiliser une solution qui est trouble.
L'usage de l'hydraste devrait se limiter à deux semaines environ. Il est contre-indiqué en cas d'hypertension, de grossesse, d'allaitement et de jaunisse.



Aucun commentaire:

Avertissement

Tout le contenu de ce blog est du matériel original à l'exception de quelques illustrations. Dans ce cas, les sources sont citées et les auteurs ont été contactés, dans la mesure du possible.
Par respect pour les photographes et les auteurs qui essaient de vivre de leur art, les textes et les illustrations ne peuvent pas être utilisées sans en faire la demande à cette adresse.