Gui

Viscum album (Santalacées) est aussi appelée Gui des feuillus ou Gui blanc.
Le gui est une plante hémiparasitaire qui vit accrochée aux branches des arbres dans lesquelles elle puise l’eau et les sels minéraux nécessaires à son développement. L’espèce V. album, qui pousse en Europe et en Asie, a été introduite aux États-Unis où elle peut être confondue avec l’espèce indigène P. leucarpum.
On utilise les feuilles, les rameaux et les fruits, qui sont anticancéreux, cardiodépresseurs et hypotenseurs.
En Europe, un extrait de gui (Iscador®) est parfois administré par voie intraveineuse ou intravésicale (cancer de la vessie) comme traitement adjuvant de certains cancers. L'efficacité du traitement est sujette à controverse.
Parmi les principes actifs du gui, on trouve:
  • Les viscotoxines, des polypeptides qui contribuent aux effets immunomodulateurs et antitumoraux.
  • Les lectines ML-1, Ml-2 et ML-3, des glycoprotéines qui contribuent aux effets immunomodulateurs et antitumoraux.
  • Des alcaloïdes, dont la composition varie selon la plante parasitée.
  • L’acétylcholine, l’histamine et la tyramine, des amines auxquelles on attribue l’effet hypotenseur.
  • L’acide gamma-aminobutyrique qui contribue à l’effet hypotenseur.
  • Des flavones qui participeraient aussi à l’effet hypotenseur..
Contre l'hypertension, l’arythmie (en particulier, la tachycardie causée par la nervosité), l’artériosclérose, les céphalées causées par l'hypertension, le cancer, l'hystérie et la chorée.
  • Infusion de 2 à 6 g de feuilles séchées dans 150 ml d'eau, 3 fois par jour.
  • Extrait liquide (1:1 éthanol à 25 %) à raison de 1 à 3 ml, 3 fois par jour.
  • Teinture (1:5 éthanol à 45 %) à raison de 0,5 ml, 3 fois par jour.
  • Macération (1:20  eau froide, 8 heures) à raison de 40 à 120 ml par jour.
Le gui est une plante toxique, en particulier ses baies. Il ne doit être ni ingéré, ni utilisé pour l'automédication. On considère que l'ingestion de plus de trois baies est mortelle. Les préparations commerciales de gui ne doivent pas être utilisées par les femmes enceintes ou qui allaitent.



Aucun commentaire:

Avertissement

Tout le contenu de ce blog est du matériel original à l'exception de quelques illustrations. Dans ce cas, les sources sont citées et les auteurs ont été contactés, dans la mesure du possible.
Par respect pour les photographes et les auteurs qui essaient de vivre de leur art, les textes et les illustrations ne peuvent pas être utilisées sans en faire la demande à cette adresse.