Géranium

Photo de Ivar Leidus
[CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons
Geranium robertianum (Géraniacées) est appelée Géranium herbe-à-robert, Épingle de la Vierge, Herbe rouge, Aiguille à Notre-Dame, Cerfeuil sauvage, Épingle de la vierge, Fourchette du diable, Bec de grue, Patte-d’alouette, Herbe à l’’esquinancie ou Herbe à Robert. Geranium maculatum a des propriétés similaires.
Le géranium herbe-à-robert est une plante annuelle ou bisannuelle des régions tempérées de l’hémisphère nord ; on le trouve notamment au Québec. On le reconnait à ses tiges et à ses feuilles divisées de couleur souvent rougeâtre (le dessous ou la périphérie du limbe), à ses petites fleurs roses à cinq pétales, à l’odeur désagréable que dégage ses feuilles quand on les froisse et à ses fruits allongés en forme d’aiguilles qui s’ouvrent de leur base à leur pointe en prenant l’apparence d’un candélabre à 5 branches. L’espèce G. maculatum, à fleurs bleuâtres, est strictement nord-américaine et pousse dans les forêts de l’est des États-Unis et du sud du Canada (Ontario).
On utilise la racine et les parties aériennes, qui sont astringentes, coagulantes, diurétiques, et hypotensives.
Parmi les principes actifs du géranium, on trouve :
  • Des tanins (35 % de la plante), dont la géraniine.
  • Une huile essentielle.
Contre la diarrhée et l'hypertension.
  • Infusion de 2 g dans 500 ml d’eau et boire 150 ml, 1 à 3 fois par jour.
Contre les plaies, la gingivite, les ulcères buccaux et le mal de gorge (angine).
  • Parties aériennes fraiches à mâcher.
  • Bain de bouche et gargarisme avec une infusion de 30 g par litre d’eau.
En l’absence de données toxicologiques, l'usage par voie interne est déconseillé.



Aucun commentaire:

Related Posts with Thumbnails