Euphraise

Euphrasia officinalis06.jpg
Photo de Michel Tesson sous license GPL vía Wikimedia Commons.
Euphrasia officinalis (Orobanchacées) est appelée Euphraise officinale, Euphraise des prés, Euphraise de Rostkov ou Casse-lunettes. E. stricta aussi appelée Euphraise dressée ou Euphraise raide a des propriétés similaires.
L’euphraise est une petite plante d’environ 15 cm de hauteur. Les tiges ramifiées portent des feuilles ovales, opposées et dentées, ainsi que des petites fleurs irrégulières blanchâtres. Originaire d’Europe, elle s’est naturalisée en Amérique du Nord où elle cohabite avec des espèces indigènes parfois très ressemblantes.
On utilise les parties aériennes, qui sont astringentes et anti-inflammatoires.
Parmi les principes actifs de l’euphraise, on trouve :
  • Des flavonoïdes (0,4 %) : apigénine, lutéoline, quercétine, rhamnétine, kaempférol
  • Des polyphénols (1,4 %)
  • Des iridoïdes dont l’aucubine (0,05 %)
Contre la diarrhée, la sinusite, la toux, le rhume et les écoulements nasaux ou oculaires causés par une allergie.
  • Infusion de 2 à 4 g dans 150 ml d’eau, 3 fois par jour.
  • Teinture (1:5 éthanol à 45 %) à raison de 2 à 6 ml, 3 fois par jour.
  • Extrait liquide (1:1 éthanol à 25 %) à raison de 2 à 4 ml, 3 fois par jour.
Contre les affections des yeux (larmoiement, blépharite, conjonctivite, glaucome, kératite, iritis, orgelet).
  • Bain oculaire avec une décoction (5 minutes) de 20 g de plante fraîche ou séchée par litre.
  • Compresse avec la décoction ou avec 1,5 ml de teinture diluée dans 150 ml d'eau.



Aucun commentaire:

Avertissement

Tout le contenu de ce blog est du matériel original à l'exception de quelques illustrations. Dans ce cas, les sources sont citées et les auteurs ont été contactés, dans la mesure du possible.
Par respect pour les photographes et les auteurs qui essaient de vivre de leur art, les textes et les illustrations ne peuvent pas être utilisées sans en faire la demande à cette adresse.