Épine-vinette

Photo de Arnstein Rønning [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons
Berberis vulgaris (Berberidacées) est aussi appelée Agrivoutat, Agrivoutier, Berbéris commun, Pisse-vinaigre ou Vinettier.
L’épine-vinette est un arbuste épineux originaire d’Europe et de l’ouest de l’Asie qui s’est naturalisé ailleurs, notamment en Amérique du Nord.
On utilise l'écorce, les racines, les feuilles et les baies, qui sont antibiotiques, antidiarrhéiques, antiparasitaires, astringentes, cholagogues, cholérétiques, hépatoprotectrices, hypotensives et digestives.
Les baies sont comestibles. Riches en pectine, elles sont utilisées pour faire prendre les gelées et les confitures.
Parmi les principes actifs de l’épine-vinette, on trouve :
  • Des alcaloïdes (2 à 3 % dans la racine, jusqu’à 5 % dans l’écorce) parmi lesquels la berbérine (antiseptique), l’oxyacanthine (hypotensive), la berbamine et la magnoflorine.
Contre l'hypertension, l'ulcère gastroduodénal, la diarrhée, la dysenterie, les infections digestives et génitales, la cystite, les troubles du foie (ictère, colique hépatique) et de la vésicule biliaire (insuffisance biliaire), les troubles de la rate et du pancréas, ainsi que la dysménorrhée.
  • Écorce séchée à raison de 0,5 à 1 g, 3 fois par jour.
  • Décoction de 1 g de racine ou d'écorce dans 150 ml d’eau, 3 fois par jour.
  • Décoction de 1 à 3 g d'écorce dans 150 ml d’eau ; prendre 15 ml toutes les 2 heures (ménorragie).
  • Décoction (1 minute) de 7 g de baies séchées et broyées dans 150 ml d’eau; faire macérer 2 heures avant de porter à ébullition (fièvre, dysenterie).
  • Vin d’épine-vinette (baies fraiches 1:6, 10 jours) à raison de 25 ml avant les repas (trouble biliaire et infection) ou de 5 ml, 3 fois par jour pendant 10 jours (infection et ménorragie); ne pas conserver plus de 6 mois.
  • Teinture d'écorce (1:10 éthanol à 60 %) à raison de 2 à 4 ml, 3 fois par jour.
  • Extrait liquide d'écorce (1:1 éthanol à 60 %) à raison de 0,3-1 ml, 3 fois par jour.
Contre les aphtes, les infections bactériennes des yeux, l'angine, l’eczéma et le psoriasis.
  • Gargarisme avec une décoction de 30 g de racine fraîche par litre.
  • Compresse à partir de la décoction en cas d'infection oculaire.
  • Crème contenant 10 % d’écorce
L'épine-vinette est contre-indiquée en cas d'hypertension, d'antécédents cardiovasculaires, de diabète ou de glaucome. On ne doit pas en faire un usage prolongé (4 semaines maximum) par voie interne.



Aucun commentaire:

Avertissement

Tout le contenu de ce blog est du matériel original à l'exception de quelques illustrations. Dans ce cas, les sources sont citées et les auteurs ont été contactés, dans la mesure du possible.
Par respect pour les photographes et les auteurs qui essaient de vivre de leur art, les textes et les illustrations ne peuvent pas être utilisées sans en faire la demande à cette adresse.