Éleuthérocoque

Photo de Stanislav Doronenko
[GFDL, CC-BY-SA-3.0 or CC BY 2.5]
via Wikimedia Commons
Eleutherococcus senticosus (Araliacées) est aussi appelée Ginseng sibérien ou Ginseng de Sibérie.
Originaire des forêts mixtes du nord-est de l'Asie (Chine, Corée, Japon, Russie), l'éleuthérocoque est un arbuste d'environ 3 m de haut. Les rameaux, épineux quand ils sont jeunes, portent des feuilles palmées, composées de 3 à 5 folioles. Les fleurs disposées en ombelles globuleuses produisent des grappes de petites baies noirâtres.
On utilise la racine qui est adaptogène, anti-inflammatoire, hypoglycémiante, hypolipémiante, stimulante et tonique.
Parmi les principes actifs de l'éleuthérocoque, on trouve:
  • Les éleuthérosides A à K (0,6 à 0,9 %), un groupe hétérogène de molécules parmi lesquelles ont été identifiés: des polysaccharides (éleuthéranes), des monosaccharides dont le méthyl-D-galactose (éleuthéroside C), des coumarines dont l'éleuthéroside B1, des lignanes dont les éleuthérosides B4 (sésamine), D, E (0,1 %), E1 et E2, des phénylpropanoïdes dont l'éleuthéroside B (syringine, 0,5 %), des triterpénoïdes dont les éleuthérosides A et K.
  • Une huile essentielle (0,8 % de la racine).
Contre la fatigue mentale et physique, pour soutenir un effort physique et pour favoriser la convalescence.
  • Racine séchée à raison de 0,6 à 3 g par jour.
  • Infusion ou décoction (5 min) de 0,5 à 4 g de racine séchée dans 150 ml d'eau, à boire dans la journée en 1 ou 3 fois.
  • Teinture (1:5 éthanol à 40 %) à raison de 3 ml, jusqu'à 3 fois par jour.
  • Extrait liquide (1:1 éthanol à 30 %), jusqu'à 2 à 3 ml par jour.
L'éleuthérocoque ne devrait pas être utilisé plus de 2 mois sur une base journalière et une abstinence de 10 jours est recommandée entre les 2 mois d'utilisation. En l'absence de données toxicologiques fiables, la plante ne devrait pas être utilisée par les femme enceintes ou qui allaitent. Elle est contre-indiquée en cas d'hypertension, même légère.



Aucun commentaire:

Related Posts with Thumbnails