Échinacée

Echinacea purpurea (Asteracées) est aussi appelée Échinacée pourpre, Rudbeckie pourpre ou Rudbeckia pourpre. Les espèces E. pallida appelée Échinacée pâle et E. angustifolia appelée Échinacée à feuilles étroites ont des propriétés similaires.
Les échinacées sont des plantes vivaces originaires des prairies du centre et de l’est de l’Amérique du Nord. On les cultive et on les utilise ailleurs comme plantes ornementales.
On utilise les racines d'E. pallida, d'E. angustifolia et d'E. purpurea et les parties aériennes d'E. purpurea, qui sont antibactériennes, anti-inflammatoires, antifongiques, antivirales, cicatrisantes et immunomodulatrices.
Parmi les principes actifs de l’échinacée, on trouve :
  • Des alcamides dans les racines et les parties aériennes d'E. angustifolia (0,5 % de la racine) et d'E. purpurea (0,01 à 0,07 % de la racine). Ils sont absents d'E. pallida.
  • Des dérivés de l’acide caféique (esters et glucosides), parmi lesquels l’échinacoside dans les racines (0,5 à 1 %) d'E. angustifolia et d'E. pallida, l’acide cichorique dans les racines (0,14 à 3 %) et les parties aériennes (1 à 5 %) d'E. purpurea et la cynarine dans la racine (0,5 %) d'E. angustifolia.
  • Des polysaccharides dans les parties aériennes d'E. purpurea et dans la racine d'E. pallida.
  • Une huile essentielle dont la composition varie selon l’espèce et les parties de la plante utilisées : 0,08 à 0,3 % (bornéol) des parties aériennes d'E. purpurea, 0,1 % (humulène) de la racine d'E. purpurea, 0,2 à 2 % (polyènes et polyacétylènes) de la racine d'E. pallida, 0,1 % de la racine d'E. angustifolia.
Contre les infections respiratoires (rhume, grippe, amygdalite), les infections des voies urinaires, les intoxications alimentaires, les blessures, les inflammations et les infections de la peau (furoncle, acné, mycoses), ainsi que l'herpès.
Pour atténuer les effets indésirables de la radiothérapie et de la chimiothérapie.
  • Racine séchée d'E. angustifolia à raison de 1 à 3 g par jour
  • Jus frais des parties aériennes d'E. purpurea à raison de 2 à 3 ml, 3 fois par jour.
  • Infusion ou décoction de 1 g de racine d'E. pallida et d'E. angustifolia dans 150 ml d’eau, 1 à 6 fois par jour.
  • Teinture de racine d'E. pallida et d'E. angustifolia (1:5 éthanol à 45 %) à raison de 2 à 5 ml, 3 fois par jour; garder en bouche quelques secondes avant d'avaler.
  • Teinture de racine d'E. purpurea (1:5 éthanol à 55 %) à raison de 3 ml, 3 fois par jour.
  • Extrait liquide de racine d'E. pallida (1:5 éthanol à 45 %) à raison de 0,5 à 1 ml, 3 fois par jour.
Contre les ulcères, les blessures et les inflammations de la peau (E. purpurea)
  • Onguent contenant 15 % de jus des parties aériennes appliqué chaque jour.
L'échinacée peut provoquer des allergies. Elle ne devrait pas être utilisée plus de 10 jours d’affilée. Elle est contre-indiquée aux personnes atteintes de maladie systémique comme le sida, la tuberculose et les maladies auto-immunes.



Aucun commentaire:

Related Posts with Thumbnails