Chèvrefeuille

Photo de Aftabbanoori [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons
Lonicera periclymenum (Caprifoliacées) est aussi appelée Chèvrefeuille des bois, Chèvrefeuille périclymène ou Cranquillier. L. caprifolium appelée Chèvrefeuille commun, Chèvrefeuille des jardins ou Barbe de chèvre et L. japonica appelée Chèvrefeuille du Japon ont des propriétés similaires.
Les chèvrefeuilles des bois et des jardins sont des plantes grimpantes arbustives à fleurs tubuleuses odorantes, qui poussent dans tout l’ouest de l’Europe en formant des haies, généralement à la lisière des bois. Originaire du sud de la Chine, de la Corée et du Japon, le chèvrefeuille du Japon a été introduit comme plante ornementale dans de nombreux pays et il s’est naturalisé dans les régions à climat chaud.
On utilise l’écorce qui est diurétique et sudorifique, les feuilles qui sont anti-inflammatoires et astringentes, et les fleurs qui sont anti-inflammatoires et expectorantes. Les fruits sont toxiques.
Parmi les principes actifs du chèvrefeuille, on trouve :
  • L’acide salicylique.
  • Une huile essentielle.
Contre la lithiase rénale, la cystite et la goutte.
  • Infusion de 2 à 4 g d’écorce dans 150 ml d’eau, jusqu’à 4 fois par jour entre les repas.
Contre l’asthme et la congestion des bronches.
  • Infusion de 2 à 4 g de fleurs dans 150 ml d’eau, 3 fois par jour.
Contre le mal de gorge et les ulcères de la bouche.
  • Gargarismes ou rince-bouches avec une infusion de 4 g de feuilles dans 150 ml d’eau



Aucun commentaire:

Avertissement

Tout le contenu de ce blog est du matériel original à l'exception de quelques illustrations. Dans ce cas, les sources sont citées et les auteurs ont été contactés, dans la mesure du possible.
Par respect pour les photographes et les auteurs qui essaient de vivre de leur art, les textes et les illustrations ne peuvent pas être utilisées sans en faire la demande à cette adresse.