Chélidoine

Photo de Drow male
[GFDL or CC-BY-SA-4.0-3.0-2.5-2.0-1.0], via Wikimedia Commons
Chelidonium majus (Papaveracées) est aussi appelée Grande chélidoine, Chélidoine majeure, Grande éclaire, Herbe aux boucs, Herbe de l'hirondelle, Herbe de Sainte-Claire, Herbe aux verrues, Lait de sorcières, Sologne, Félongène ou Felougne.
Plante européenne introduite en Amérique du Nord, elle pousse au bord des chemins ou au pied des murs autour des maisons. Elle se reconnait facilement au latex orange qui coule des feuilles ou des tiges fraichement coupées.
On utilise les parties aériennes cueillies pendant la floraison et la racine, qui sont anti-inflammatoires, antispasmodiques et antivirales.
Parmi les principes actifs de la chélidoine, on trouve:
  • Des alcaloïdes (0,1 à 1 % des parties aériennes, 3 % de la racine), parmi lesquels la chélidonine et la sanguinarine. Ces alcaloïdes sont responsables de la couleur du latex et des effets de la chélidoine.
Contre l'infection des muqueuses, l'athérosclérose, l'asthme, les spasmes gastriques et intestinaux, la jaunisse et les douleurs hépatiques
.
  • Parties aériennes jusqu’à 2 à 5 g par jour, en 1 ou 3 fois.
  • Infusion de 1,2 à 3,6 g dans 150 ml d’eau, 3 fois par jour.
  • Teinture (1:5-10 éthanol à 45 %) à raison de 2 à 4 ml, 3 fois par jour.
  • Teinture (1:25 vinaigre de cidre) à raison de 0,25 ml, 3 fois par jour avant les repas (infection des muqueuses).
  • Extrait liquide (1:1 éthanol à 25 %) à raison de 1 à 2 ml, 3 fois par jour.
  • Extrait normalisé jusqu’à 13 à 30 mg de chélidonine par jour.
Contre les verrues, les cors, les tumeurs bénignes de la peau, les plaies, les ulcères, les dermatoses (psoriasis, eczéma) et les troubles oculaires.
  • Suc appliqué 2 fois par jour sur les verrues et les dermatoses pendant quelques jours; on peut mélanger le suc avec la glycérine pour le conserver.
  • Compresse sur les yeux à partir d'une infusion de 20 g par litre d’eau ou de suc frais dilués dans 25 parties d'eau.
  • Cataplasme de la plante entière sur les plaies.
  • Teinture à raison de 0,25 ml dans 150 ml d’eau pour nettoyer les plaies.
Des doses supérieures à celles indiquées ou un usage quotidien prolongé (au-delà de 4 semaines) sont toxiques pour le foie. L'usage de la chélidoine est contre-indiqué aux personnes souffrant de maladies du foie, aux femmes enceintes et à celles qui allaitent. Plusieurs cas d'hépatite ont été signalés consécutivement à l'utilisation d'extraits commerciaux de chélidoine.



Aucun commentaire:

Related Posts with Thumbnails