Céleri

Photo de Howcheng
[GFDL, CC-BY-SA-3.0 or CC-BY-SA-2.5], via Wikimedia Commons
Apium graveolens var. graveolens (Apiacées) est aussi appelée Ache, Ache des marais, Ache odorante, Ache puante, Céleri des marais, Persil des marais, Persil odorant ou Céleri d'Italie. Il existe d’autres variétés avec des propriétés semblables: A. graveolens var. dulce (Céleri-branche, Céleri à côtes), A. graveolens var. rapaceum (Céleri-rave, Céleri-navet), A. graveolens var. secalinum (Céleri à couper, Céleri chinois).
Probablement originaire du bassin méditerranéen, le céleri (var. dulce) est aujourd’hui une plante potagère cultivée dans le monde entier. Sa forme sauvage (graveolens) pousse sur des terrains très humides, notamment en bordure des cours d’eau.
On utilise toute la plante qui est antirhumatismale, aphrodisiaque, hépatoprotectrice et diurétique. Les graines sont antibiotiques, antispasmodiques, hépatoprotectrices et digestives.
Parmi les principes actifs du céleri, on trouve :
  • Une huile essentielle (2 à 3 % des graines), composée entre autres de limonène (environ 60 %), de sélénine (10 à 15 %) et de phtalides, à laquelle on attribue les effets antibactériens, antispasmodiques, diurétiques et sédatifs.
  • Des flavonoïdes dont l’apigénine qui a des effets anti-inflammatoires. 
  • Des furanocoumarines qui sont des composés photosensibilisants présents dans les tiges et la racine.
Contre l'arthrite, les rhumatismes, la goutte, l'inflammation du système urinaire, la dyspepsie, l'insuffisance hépatique, la rétention d'eau, la toux, les catarrhes, la bronchite et le diabète.
  • Infusion de 3 g de feuilles dans 150 ml d’eau, 3 fois par jour, après les repas (troubles digestifs).
  • Décoction de 0,5 à 2 g de graines dans 150 ml d’eau, 3 fois par jour (rhumatismes et troubles urinaires).
  • Décoction de 4 g de racine dans 150 ml d’eau, 2 à 3 fois par jour (troubles digestifs).
  • Teinture de racine (1:1 éthanol à 40 %, 12 heures) à raison de 5 ml, 2 fois par jour (problèmes digestifs).
  • Vin de Céleri obtenu en faisant macérer une tête de Céleri dans un litre de vin pendant 2 jours, à raison de 30 ml par jour (diabète, goutte, toux et rhumatisme).
  • Extrait liquide de graines (1:1 éthanol à 60 %) à raison de 0,3 à 1,2 ml, 3 fois par jour (rhumatisme et problèmes urinaires).
Contre l'engorgement des seins, les contusions et les ulcères.
  • Cataplasme avec une décoction de 30 g de feuilles de céleri, de 30 g de feuilles de pervenche et de 20 g de feuilles de menthe dans un litre d'eau; faire des cataplasmes chauds (engorgement des seins) ou froids (contusions, ulcères).  
La tige et la racine du céleri contiennent des furanocoumarines qui peuvent sensibiliser la peau au soleil et provoquer des dermites. L’usage des graines est contre-indiqué en cas de grossesse en raison d’un effet abortif potentiel.



Aucun commentaire:

Avertissement

Tout le contenu de ce blog est du matériel original à l'exception de quelques illustrations. Dans ce cas, les sources sont citées et les auteurs ont été contactés, dans la mesure du possible.
Par respect pour les photographes et les auteurs qui essaient de vivre de leur art, les textes et les illustrations ne peuvent pas être utilisées sans en faire la demande à cette adresse.