Bonne nuit !

C'était il y a trois semaines. Le tamia rayé s'activait à rassembler tout ce qui lui permettra de survivre à une hibernation souterraine de quelques mois. Confortablement installé dans sa chambre tapissée d'herbes séchées, il se réveillera tous les 6 jours pour faire un brin de toilette et grignoter deux, trois bricoles, histoire de tenir jusqu'au printemps.  


Aucun commentaire:

Avertissement

Tout le contenu de ce blog est du matériel original à l'exception de quelques illustrations. Dans ce cas, les sources sont citées et les auteurs ont été contactés, dans la mesure du possible.
Par respect pour les photographes et les auteurs qui essaient de vivre de leur art, les textes et les illustrations ne peuvent pas être utilisées sans en faire la demande à cette adresse.