Capucine

Tropaeolum majus (Tropaeolacées) est aussi appelée grande Capucine ou Capucine du Pérou.
La capucine est une plante rampante de la Cordillère des Andes qui aurait été introduite en Europe par les Espagnols au XVIème siècle ou par les Hollandais au XVIIème. Sa fleur comestible a un goût poivré qui rappelle le radis.
On utilise les graines et les parties aériennes, qui sont antibiotiques, antifongiques, antitussives, cicatrisantes, expectorantes, mucolytiques et rubéfiantes.
Parmi les principes actifs de la capucine, on trouve : 
  • La glucotropéoline, un glucosinolate aux propriétés antitumorales.
  • La vitamine C.
Des extraits de capucine sont parfois ajoutés aux shampoings anti-pelliculaires.
Contre la congestion des voies respiratoires, la bronchite, l'emphysème, les infections urinaires et la constipation.
  • Infusion de 3 à 6 g de partie aériennes dans 150 ml d’eau, 2 à 3 fois par jour, en dehors des repas.
  • Décoction (3 minutes) de 2 g de graines dans 150 ml d’eau, 3 fois par jour, en dehors des repas.
Contre le déchaussement des dents.
  • Bain de bouche avec une décoction (2 minutes) de 130 g de graines et de 130 g de feuilles par litre d’eau, 3 à 4 fois par jour.
Contre les démangeaisons, l’érythème, et les brûlures (coups de soleil).
  • Cataplasme de feuilles.
  • Compresses avec l’infusion des parties aériennes.
Contre la chute des cheveux.
  • Lotion et friction avec l’infusion
À fortes doses, la capucine pourrait irriter les muqueuses de la bouche et du tube digestif ; les personnes souffrant d’ulcère ne devraient pas l’utiliser.



Aucun commentaire:

Avertissement

Tout le contenu de ce blog est du matériel original à l'exception de quelques illustrations. Dans ce cas, les sources sont citées et les auteurs ont été contactés, dans la mesure du possible.
Par respect pour les photographes et les auteurs qui essaient de vivre de leur art, les textes et les illustrations ne peuvent pas être utilisées sans en faire la demande à cette adresse.