Canneberge

Photo: FreeDigitalPhotos.net
Vaccinium macrocarpon (Éricacées) est aussi appelée Canneberge à gros atocas, Canneberge à gros fruits, Canneberge d’Amérique, Airelle à gros fruits ou Canneberge à gros fruits. Une autre espèce, Vaccinium oxyccocos appelée aussi Airelle canneberge, Canneberge d’Europe, Canneberge, Atocas, Bassin des marais, Brimbelle des marais, Coussinet des marais ou Myrtille des marais, a des propriétés identiques.
La canneberge est un arbrisseau rampant à feuilles persistantes et à baies globuleuses rouges. Elle pousse dans les tourbières du nord de l’Amérique et de l’Europe.
On utilise les fruits et leur jus, qui sont antibactériens, anticancéreux et antioxydants.
Parmi les principes actifs de la canneberge, on trouve :
  • Des flavonoïdes dont les principaux sont des anthocyanidines et des proanthocyanidines, qui sont antioxydants et antibactériens. L’épicatéchol, en particulier, empêcherait la formation et l’adhésion du film bactérien sur la paroi de la vessie ainsi que la formation de la plaque dentaire.
Contre les infections urinaires, les troubles cardiovasculaires, le mal d'estomac et les vomissements.
  • Jus de fruit pur à raison d’au moins 80 ml par jour.
  • Cocktail contenant 30 % de jus de canneberge pur à raison d’au moins 250 ml par jour (prévention de la cystite) ou de 350 à 950 ml par jour (traitement de la cystite).
  • Fruits séchés à raison d’au moins 0,5 g, 3 fois par jour.
La canneberge peut provoquer de la diarrhée en cas de consommation excessive. Le jus de canneberge pourrait augmenter l'effet anticoagulant de la warfarine (Coumadin®). Les diabétiques devraient faire attention au sucre ajouté aux préparations.



Aucun commentaire:

Related Posts with Thumbnails