Benoîte

Photo de Tigerente 
Licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons.
Geum urbanum (Rosacées) est aussi appelée Benoîte commune, Benoîte des villes, Herbe à la fièvre ou Herbe de Saint-Benoît. Geum rivale, appelée Benoîte des ruisseaux, a des propriétés similaires.
La benoîte commune est une plante eurasienne à fleurs jaunes, qui préfère les sous-bois. Les fleurs de la benoîte des ruisseaux sont pourpre foncé. Comme son nom le laisse entendre, elle préfère les lieux humides en particulier des régions froides et en altitude ; elle est présente au Québec. 
On utilise les parties aériennes et le rhizome, qui sont antibiotiques, antidiarrhéiques, anti-inflammatoires, astringents, fébrifuges, stomachiques et toniques.
Parmi les principes actifs de la benoîte, on trouve :
  • La géine, un glucoside d’eugénol présent dans la racine.
Contre les infections des muqueuses, la fièvre, l'intoxication alimentaire, le mal d'estomac, les flatulences, la diarrhée et la colite ulcéreuse.
  • Parties aériennes séchées à raison de 1 à 4 g, 3 fois par jour.
  • Racine séchée à raison de 1 à 4 g, 3 fois par jour.
  • Infusion de 1 à 4 g de parties aériennes dans 150 ml d’eau, 2 à 3 fois  par jour, en dehors des repas.
  • Décoction (1 minute) de 1 à 2 g de racine dans 150 ml d’eau, 2 fois par jour.
  • Extrait liquide (1:1 éthanol à 25 %) à raison de 1 à 4 ml, 3 fois par jour.
  • Teinture obtenue en mélangeant 50 g de racine, 30 g de racine d'angélique, 30 g de racine de potentille, 50 g de raisin de Corinthe dans un litre d'alcool fort, à raison de 25 ml avant chaque repas (atonie gastrique) ou une heure après les repas (digestion lente, flatulences); sert aussi de tonique (convalescence, fatigue).
Contre les manifestations allergiques cutanées (eczéma).
  • Compresses avec une décoction de 2 plantes dans 150 ml d'eau.
Il n'existe aucune donnée toxicologique.



    Aucun commentaire:

    Avertissement

    Tout le contenu de ce blog est du matériel original à l'exception de quelques illustrations. Dans ce cas, les sources sont citées et les auteurs ont été contactés, dans la mesure du possible.
    Par respect pour les photographes et les auteurs qui essaient de vivre de leur art, les textes et les illustrations ne peuvent pas être utilisées sans en faire la demande à cette adresse.