Vous reprendrez bien un peu de krummholz ?


Euh, c'est gentil mais je vais attendre un peu...surtout s'il est servi sur un plateau à 1000 et quelques mètres d'altitude comme celui de "l'Acropole des draveurs" dans le parc des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie. On a beau être gourmand de nature et apprécier les déserts, il faut savoir en garder pour plus tard.
Et puis, ce serait tellement plus agréable au bord de la mer. Après tout, pour réussir un krummholz, un terme germanique utilisé pour désigner les arbres (holz) rabougris et tordus [krumm] typiques de certains paysages, il suffit d'un sol pauvre et battu par les vents.  



Aucun commentaire:

Avertissement

Tout le contenu de ce blog est du matériel original à l'exception de quelques illustrations. Dans ce cas, les sources sont citées et les auteurs ont été contactés, dans la mesure du possible.
Par respect pour les photographes et les auteurs qui essaient de vivre de leur art, les textes et les illustrations ne peuvent pas être utilisées sans en faire la demande à cette adresse.