Exuvie



Le jardin est rempli de fantômes. Empêtrés dans les branches des arbustes, retenus par la rocaille, incapables de contenir les âmes qui les animaient, les exuvies, fantômes de vie, nous rassurent  sur la santé du lieu et la richesse de la faune qu'il abrite. Ces lambeaux sont tout ce qu'il reste des couleuvres rayées lorsque leur enveloppe charnelle les a quittées. C'est que, contrairement à nous et à d'autres animaux, les serpents et les lézards continuent de grandir jusqu'à la fin, alors que leur peau ne se renouvelle qu'au moment de la mue.


Aucun commentaire:

Avertissement

Tout le contenu de ce blog est du matériel original à l'exception de quelques illustrations. Dans ce cas, les sources sont citées et les auteurs ont été contactés, dans la mesure du possible.
Par respect pour les photographes et les auteurs qui essaient de vivre de leur art, les textes et les illustrations ne peuvent pas être utilisées sans en faire la demande à cette adresse.