Alléluia


Quand je l'ai acheté. il y a plus de 10 ans, il était en fleurs. Depuis, plus rien ! Le fleuriste m'avait prévenu: "C'est très difficile à faire refleurir." Évidemment, je n'en ai pas tenu compte. Et puis tout le monde le dit, j'ai le pouce vert, alors... 
Pourtant, j'ai bien été obligé de me rendre à l'évidence. Après des années à le rentrer tous les automnes dans la maison, à respecter sa décision de faire le mort tous les hivers en cessant quasiment de l'arroser et à le réveiller chaque printemps avec un arrosage digne des tropiques, rien n'y a fait. Tout juste me faisait-il l'honneur d'un toupet de feuilles au bout de ses trois branches.
Et puis cette année, alors que je me penchais sur lui pour lui proférer une ultime menace du genre "si tu ne fleuris pas cette année, tu libères le pot", j'ai eu la grande joie de constater un début de tige florale portant cinq ou six boutons à son extrémité. Je ne sais pas si les fleurs parviendront jusqu'à l'éclosion, mais si c'est le cas, vous pouvez être sûr qu'il y aura des photos, même si les couleurs ne sont rien en comparaison du parfum qu'exhalent ses fleurs. Sentir le frangipanier revient à abandonner toute forme de volonté et à accepter de se faire mener par le bout du nez. Avant, je désespérais de le voir fleurir; maintenant, je monte la garde à son pied dans l'angoisse que sa floraison soit interrompue.

Aucun commentaire:

Related Posts with Thumbnails