Le fauve n'est pas féroce


Au Québec, l'identification des écureuils est facile. Gros et gris, c'est un écureuil gris. Gros et noir, c'est encore un écureuil gris. Moyen et roux, c'est un écureuil roux. Petit et rayé, c'est un tamia rayé, sauf dans l'ouest de la province où ce pourrait être un tamia mineur (plus petit que le rayé).
Les choses se compliquent quand on se déplace vers le sud. Premièrement, il y a les files d'attente pour le passage de la frontière. Puis, à partir du sud des grands lacs, il y a l'écureuil fauve (Sciurus niger, Fox Squirrel) qui cohabite avec l'écureuil gris et peut lui ressembler comme deux gouttes d'eau. Le "fauve" se distingue du "gris" par sa plus grande taille et par son ventre de couleur fauve alors que celui du "gris" est gris pâle tirant vers le blanc (sauf quand il est complètement noir). Ne vous fiez pas trop aux autres parties du corps car l'écureuil fauve présente de nombreuses nuances de couleur (du fauve au noir) et peut parfois avoir l'air aussi gris que son congénère.

Aucun commentaire:

Related Posts with Thumbnails