Ragondin ou Rat musqué ?


Jusqu'à cette visite dans un marais du littoral texan, à Port Aransas exactement, dans le sud-est du Texas, tout était simple pour moi. Aux États-Unis et au Canada, on ne pouvait voir que le rat musqué (Ondatra zibethicus) et en Amérique du Sud, que le ragondin (Myocastor coypus). Tellement facile qu'il devenait  inutile de s'attarder sur les détails pour les identifier comme on pourrait le faire dans certains coins d'Europe où les deux ont été introduits.
Alors voilà, je ramène ces quelques images d'une famille de rats musqués pour ma collection personnelle et en cherchant des informations sur sa répartition, je tombe sur cette carte qui indique la région native de l'animal en rouge et la zone d'introduction en vert. Au Texas, rien, nothing, nada.
Je cherche la carte de distribution du ragondin au cas où et constate qu'il vit au Texas, où il a été introduit.
Sur la carte du bas, les zones rouges hors Amérique du Sud sont des régions d'importation du ragondin.
En fouillant un peu plus, j'apprends que les aires des deux espèces se chevauchent dans cette partie du Texas.
Finalement, qu'est-ce que j'ai ramené à part le regret d'avoir eu trop de certitudes ? Quels sont les critères qui permettent de les différencier:
    Distribution du rat musqué
    Distribution du ragondin
    Osado [Public domain], via Wikimedia Commons

    1. le ragondin est plus gros que le rat musqué; un critère parfois difficile à évaluer, surtout sur des images.
    2. il a une tache blanche autour du museau.
    3. ses grosses incisives oranges sont généralement bien visibles.
    4. ses pattes postérieures sont palmées.
    5. sa queue est ronde alors que celle du rat musqué est comprimée latéralement et donc plus ovale.    
     Ici, tout porte à croire qu'il s'agit de rats musqués, mais...

    3 commentaires:

    Pescalune a dit…

    Curieux ... alors qu'en Camargue nous sommes littéralement envahis par les ragondins ce n'est même pas spécifié sur la carte :(

    Moi j'aurai dit ragondin sans hésiter en effet ... mais connaissant pas le musqué

    Jean-François Noulin a dit…

    Il faut toujours prendre les cartes de distribution avec des pincettes, surtout avec des espèces très invasives comme le ragondin.
    Le mystère reste donc entier.

    Pescalune a dit…

    Après enquête auprès d'un naturaliste local il s'agirait bien d'un ragondin ;)

    Avertissement

    Tout le contenu de ce blog est du matériel original à l'exception de quelques illustrations. Dans ce cas, les sources sont citées et les auteurs ont été contactés, dans la mesure du possible.
    Par respect pour les photographes et les auteurs qui essaient de vivre de leur art, les textes et les illustrations ne peuvent pas être utilisées sans en faire la demande à cette adresse.