Armoise annuelle

Photo de Kristian Peters
 [GFDL or CC-BY-SA-3.0],   via Wikimedia Commons
Artemisia annua (Astéracées) est aussi appelée Armoise chinoise.
Originaire d'Asie, elle s'est naturalisée en Europe et en Amérique du Nord ; on la trouve autour des zones habitées et dans les terrains vagues. Elle se distingue de l’armoise commune par ses feuilles divisées et glabres.
L'artémisinine, extraite de l’armoise annuelle, et ses dérivés semi-synthétiques, l’artésunate, l’artéméther (ou arténam), l’artééther (ou artémotil), l’artélinate, l’artéflène et l’artémisinone, font partie des nouveaux médicaments utilisés pour traiter le paludisme, en particulier ses formes résistantes aux traitements conventionnels.
On utilise les parties aériennes, qui sont antibactériennes, antipaludiques, antiprotozoaires et antipyrétiques.
Parmi les principes actifs de l'armoise annuelle, on trouve:
  • L'artémisinine, une lactone sesquiterpénique qui a des propriétés antipaludiques et antiprotozoaires. Sa teneur dans les parties aériennes varie entre 0,01 et 0,8 %; elle est plus élevée dans les fleurs.
  • Une huile essentielle contenant du camphre (44 %)
Conte le palusdisme, la dysenterie, la fièvre, la jaunisse, les maladies inflammatoires, les maladies auto-immunes (le lupus), le psoriasis, les infections fongiques et bactériennes, le manque d'appétit, le rhume, les troubles circulatoires, la constipation et la dysménorrhée.
  • Infusion de 3 à 10 g dans un litre d'eau à prendre en plusieurs fois dans la journée.  
Contre les infections fongiques et bactériennes de la peau, les troubles articulaires (rhumatisme, entorse), les névralgies et les ecchymoses.
  • Compresse avec l'infusion.
  • Cataplasme avec la plante fraîche.
L'armoise annuelle ne semble pas présenter de danger pour la santé lorsqu'elle est utilisée sur une période de 30 jours. Au-delà, les données manquent. Elle peut toutefois provoquer des troubles digestifs mineurs chez certaines personnes. L’armoise annuelle est contre-indiquée pendant les premiers mois de la grossesse, en raison de l'effet tératogène de l'artémisinine.



Aucun commentaire:

Related Posts with Thumbnails