Mineur et chevelu...

...sont les deux espèces de pics les plus faciles à observer au Québec en hiver. Ils sont abondants, on les trouve partout où il y a des arbres, y compris au centre-ville de Montréal, et il n'y a plus de feuilles pour les cacher. Pour peu qu'on ait suspendu un peu de suif, quelque part à l'abri des écureuils gris, alors on est sûr d'en voir.
Si ce n'est leur taille, le pic mineur (Picoides pubescens) et le pic chevelu (Picoides villosus) se ressemblent comme deux gouttes d'eau. Tous les deux sont blanc et noir, et les mâles des deux espèces ont une tâche rouge en arrière de la tête. Le pic chevelu est un  peu plus grand que le pic mineur, mais il faut utiliser ce critère avec prudence car un petit pic chevelu n'est pas très différent d'un gros gros pic mineur. Par ailleurs, comme le pic mineur est bourré de complexes, il se pose très rarement à côté du chevelu pour fin de comparaison. Dans les vidéos suivantes, qui ont été prises avec le même facteur de grossissement, on peut quand même se faire une idée de la taille relative des deux espèces par rapport à la mangeoire: le "chevelu" la dépasse largement en haut et en bas alors que le "mineur" est à peu près de la même hauteur.


Outre la taille qui peut prêter à confusion, un autre critère à considérer est la proportion du bec par rapport à la tête. Chez le mineur, la longueur du bec est plus petite que celle de la tête dans son prolongement alors que chez le chevelu, le bec est aussi long que la tête. Si, avec un peu d'habitude et après beaucoup d'hésitations, on  arrive presque toujours à faire la différence, il reste un dernier moyen pour identifier les pics récalcitrants.
En cas de doute, il faut regarder à l'autre bout de l'oiseau, les plumes extérieures de la queue, et si possible la face inférieure où les marques sont plus visibles. Chez le pic chevelu, ces plumes sont blanc immaculé; chez le pic mineur, elles sont striées ou tachées de noir.



Chez les pics, la queue sert autant de gouvernail pendant le vol que de point d'appui une fois posé sur une surface verticale; leurs plumes se terminent en pointe et elles sont beaucoup plus rigides que chez les autres oiseaux.

Aucun commentaire:

Avertissement

Tout le contenu de ce blog est du matériel original à l'exception de quelques illustrations. Dans ce cas, les sources sont citées et les auteurs ont été contactés, dans la mesure du possible.
Par respect pour les photographes et les auteurs qui essaient de vivre de leur art, les textes et les illustrations ne peuvent pas être utilisées sans en faire la demande à cette adresse.