Anthrisque des bois, Anthriscus sylvestris, Wild Parsley


Sans le persil sauvage, nos automnes et nos printemps seraient moins verts. D'ailleurs c'est à peu près le seul moment où ses grandes colonies émergeant tout juste du tapis de feuilles mortes attirent l'attention du promeneur. En été, il est toujours là, au bord des routes et des chemins forestiers, mais on confond ses fleurs blanches avec d'autres ombelles de la famille comme la carotte sauvage. Et puis, le vert, c'est comme tout le reste, il faut en manquer pour l'apprécier. 


L'anthrisque est une plante invasive d'Europe que l'on aurait commencé à remarquer au Québec dans les années vingt. Elle, ou il (?), appartient au même genre que le cerfeuil (Anthriscus cerefolium) et on dit que ses parties aériennes sont comestibles quoique d'un goût plus fort que sa congénère et à la limite du déplaisant. Sa racine, quant à elle, contient un antimitotique (substance qui empêche la division des cellules) qui la rend toxique. 


Aucun commentaire:

Avertissement

Tout le contenu de ce blog est du matériel original à l'exception de quelques illustrations. Dans ce cas, les sources sont citées et les auteurs ont été contactés, dans la mesure du possible.
Par respect pour les photographes et les auteurs qui essaient de vivre de leur art, les textes et les illustrations ne peuvent pas être utilisées sans en faire la demande à cette adresse.