Clématite de Virginie, Clematis virginiana, Devil's Darning Needles

Aussi belle en graines qu'en fleurs, Marie-Victorin la dit générale au Québec. Jusqu'à celle-là, je ne l'avais vu que dans le parc du Mont-Tremblant (Laurentides). Quant au spécimen de la photo, nous venons de le trouver au pied du Mont Saint-Bruno sur un chemin que nous fréquentons pourtant régulièrement. La clématite était dans son habitat: en lisière, au bord d'un fossé encore très humide malgré la sécheresse ambiante. Cétait le seul exemplaire.
J'ai lu quelque part que la médecine populaire nord-américaine l'utilisait entre autres pour soigner les plaies et les coupures. Étonnant car sa cousine européenne, la clématite des haies (Clematis vitalba), qui lui ressemble beaucoup, fait tout le contraire. Dans le but d'inspirer pitié aux passants, les mendiants s'infligeaient des plaies ou des marques sur la peau en se frottant avec sa sève irritante; d'où le nom d'Herbe aux gueux qu'on lui a donné et qui s'est transporté au Québec pour désigner la clématite de Virginie.


 

Aucun commentaire:

Avertissement

Tout le contenu de ce blog est du matériel original à l'exception de quelques illustrations. Dans ce cas, les sources sont citées et les auteurs ont été contactés, dans la mesure du possible.
Par respect pour les photographes et les auteurs qui essaient de vivre de leur art, les textes et les illustrations ne peuvent pas être utilisées sans en faire la demande à cette adresse.