Dalibarde rampante, Rubus repens, False Violet


Des plantes de sous-bois en fleurs, ce n'est pas si courant à cette époque de l'année. Alors forcément, on la remarque.
Dalibarda repens fut nommée en l'honneur de Thomas-François Dalibard, naturaliste français du XVIIIe siècle. Étant la seule représentante de son genre, les botanistes eurent peur qu'elle souffre de solitude et la rapatrièrent dans le genre des ronces (rubus). Pauvre Dalibard !


Aucun commentaire:

Avertissement

Tout le contenu de ce blog est du matériel original à l'exception de quelques illustrations. Dans ce cas, les sources sont citées et les auteurs ont été contactés, dans la mesure du possible.
Par respect pour les photographes et les auteurs qui essaient de vivre de leur art, les textes et les illustrations ne peuvent pas être utilisées sans en faire la demande à cette adresse.