Telle est prise qui croyait prendre


Si cela ne vous ennuie pas, je me contenterais de dire que la proie est une araignée et que le chasseur est un hyménoptère, un ordre qui regroupe les abeilles, les bourdons, les guêpes, les fourmis et un paquet d'autres familles d'insectes. En me forçant un peu, je pourrais aller jusqu'à dire qu'il appartient au sous-ordre des apocrites - ça écarterait les mouches-à-scie et les sirex - et pourquoi pas à la superfamille des Ichneumonoïdes; ce qui réduirait le choix à quelques milliers d'espèces en Amérique du Nord, mais augmenterait énormément le risque d'erreur. 
De toute façon, ça ne l'empêchera pas de pondre ses œufs dans sa proie et de laisser ses larves la dévorer.
"Mais c'est dégueulasse", s'indigne le lecteur.
"Pas plus que de manger de la viande enveloppée dans un film plastique et de la mousse de polystyrène" lui répondrai-je.        

Aucun commentaire:

Avertissement

Tout le contenu de ce blog est du matériel original à l'exception de quelques illustrations. Dans ce cas, les sources sont citées et les auteurs ont été contactés, dans la mesure du possible.
Par respect pour les photographes et les auteurs qui essaient de vivre de leur art, les textes et les illustrations ne peuvent pas être utilisées sans en faire la demande à cette adresse.