Chouettes et hiboux à gogo

Rien de tel qu'une promenade en raquettes dans un parc de l'île de Montréal pour observer un strigidé. Un hibou moyen-duc hier, une chouette rayée aujourd'hui, ils sont partout. Il y en a même en plein centre-ville de Montréal.
Encore faut-il mettre le nez dehors; ce qui n'est pas toujours chose aisée quand il fait froid et que les programmes de la télévision de Noël sont si intéressants. Ce matin, le -18° C du thermomètre était tempéré par l'absence de vent. Alors, autant en profiter avant que la vie ne passe. Et, au détour du chemin, le plaisir de croiser le regard obscur de Strix varia et d'être conscient l'un de l'autre valait bien l'effort déployé pour ouvrir la piste.

Aucun commentaire:

Avertissement

Tout le contenu de ce blog est du matériel original à l'exception de quelques illustrations. Dans ce cas, les sources sont citées et les auteurs ont été contactés, dans la mesure du possible.
Par respect pour les photographes et les auteurs qui essaient de vivre de leur art, les textes et les illustrations ne peuvent pas être utilisées sans en faire la demande à cette adresse.