Irène

Irène est venue mourir au Québec. Paix à son âme ! Beaucoup de larmes et de soupirs, mais j'ai aimé son enterrement. Pour ceux qui me lisent de loin et qui ne sont pas tous presbytes, Irène est un ouragan.

Morelle noire, Solanum nigra, Black Nightshade

Il y a des fleurs communes qu'on ne voit jamais, qu'on désespère même de voir un jour. Évidemment, en les cherchant, ça irait mieux. Et puis, un jour, elle se présente à la porte, arrivant d'on ne sait où. C'est le cas de ce beau spécimen de Morelle noire, découvert dans ma haie de potentilles.
Toute la plante contient de la solanine dans des proportions qui la rendent toxique, mais pas mortelle. D'ailleurs, les européens l'appelle tue-chien. Seuls les fruits mûrs, de couleur noire, sont consommables.

 

Jeux d'enfants

S'agit-il de jeux d'enfants testant leurs limites ou d'un véritable combat aérien ? Difficile à dire ! Le colibri a mauvais caractère; c'est connu. Pourtant, en cette saison et étant donné la durée du spectacle, je pencherais plutôt pour la première hypothèse. Généralement,  les luttes de pouvoir ne durent jamais très longtemps.
Toutefois, ne vous y méprenez pas; il y a de la violence dans l'air, et pas seulement vocale. En tendant l'oreille (ou en montant le volume), on entend même les froissements d'ailes.    


Cerf de Virginie, Odocoileus virginianus, White-tail Deer

Il faut vraiment passer plus de temps dehors et lutter contre ce tropisme naturel vers le foyer, le sofa et notre pire ennemi, la télé. Il y a tellement de choses à voir à l'extérieur, ne serait-ce que la voisine ou le voisin, qui prend sa douche sans tirer le rideau, pour ceux qui habitent en ville.
Pour preuve, en moins d'une heure de fin d'après-midi, j'ai pu observer quelques cerfs de Virginie, parmi lesquels ces deux jeunes de l'année, le ballet incessant des colibris qui font le plein avant de partir vers le sud (les nôtres partent au plus tard le 9 septembre; ça approche) et trois engoulevents d'Amérique qui ont pris un peu d'avance migratoire sur leurs camarades de la classe aves

Virée au fleuve

Après une bonne matinée de recherches et de rédaction sur les allergies pour le site PasseportSanté.net, rien de tel que d'aller saluer le Saint-Laurent pour se vider la tête et aborder l'anémie ferriprive en toute sérénité.
Petit aparté promotionnel: si vous avez besoin d'un rédacteur spécialisé en santé et en environnement, n'hésitez pas à me contacter; je suis sur le point d'être disponible.  
La ballade quasi-quotidienne à travers le parc Michel Chartrand est accompagnée par le chant des cigales, des merles d'Amérique et des cardinaux rouges.
En passant, je me demande si Michel Chartrand ne méritait pas mieux qu'un parc. C'est fascinant, cette faculté du Québec à ne pas se souvenir. Et Pierre Falardeau ? Rien.       

Carotte sauvage, Daucus carota, Wild Carrot

Par curiosité, arrachez un pied. Vous trouverez une racine pivotante blanc jaunâtre qui a tout de la mini-carotte. Brisez-la et sentez; le doute n'est plus permis. Elle est comestible, mais ce n'est pas l'ancêtre de notre carotte cultivée (Daucus carota subsp. sativus), qui viendrait plutôt d'une sous-espèce originaire d'Iran. 

Herbe à puce, Rhus radicans, Poison Ivy


Cette plante est DANGEREUSE (astuce sociétale pour vous vendre quelque chose). La principale raison est que nous ne savons pas la reconnaître. Et, malheureusement, il n'y a pas de solution rapide et rentable pour vaincre l'ignorance. 
Herbe à puce, Herbe à pou, Verge d'or, à en croire les autorités, il faudrait toutes les faire disparaître, tant elles sont sources d'allergie.
Enfant, puis adolescent (et même encore), j'ai souffert d'allergies aux pollens des graminées, à un point que seuls ceux qui sont allergiques peuvent concevoir. Jamais, il ne m'est venu à l'idée de demander l'éradication de toutes les herbes, de tous les gazons et de tous les foins de la touraine. Non, je me suis fait soigner 
Au lieu de prendre des mesures aussi populaires et spectaculaires qu'inutiles comme les campagnes d'arrachage (tout le monde sait que le pollen est trop lourd pour être apporté par le vent), peut-être pourrait-on simplifier le renouvellement des traitements chroniques comme les inhalateurs de ventoline pour les asthmatiques; peut-être, pourrait-on accélérer l'accès à un médecin pour une injection d'antihistaminique ou la prescription d'un traitement de désensibilisation. 
Point de vue d'un naïf.     

Menthe poivrée, Mentha x piperata, Peppermint

Hier, j'ai cueilli la menthe. Aujourd'hui, elle sèche. Demain, elle servira à faire des infusions.
La menthe poivrée est un hybride entre M. spicata (la Menthe verte) et M. aquatica (la Menthe aquatique). Autrefois, elle était abondamment cultivée pour son huile essentielle riche en menthol. Elle l'est encore aujourd'hui, mais les chimistes sont parvenus à le synthétiser.
On la trouve partout. Quand on sait que l'hybride est stérile, ça donne le vertige. Heureusement, ses propriétés sédatives devraient arranger tout ça.
Related Posts with Thumbnails